Un ado blanc abattu par un policier aux Etats-Unis et personne n'en parle ?

Capture d'écran d'une vidéo sur YouTube http://www.youtube.com/watch?v=AhXTRsTYdwc
Capture d'écran d'une vidéo sur YouTube http://www.youtube.com/watch?v=AhXTRsTYdwc

Après que l’autopsie indépendante a montré que Zachary Hammond, âgé de 19 ans a été tué par balles dans le dos, la famille de l’adolescent blanc s’étonne que ce drame ne provoque pas, cette fois-ci, l’indignation nationale.

Selon la police de Seneca en Caroline du sud, l’agent de police a abattu Hammond en état de légitime défense quand ce dernier a essayé de l’écraser alors qu’il était au volant de sa voiture. Le drame s’est produit lors d’une interpellation pour trafic  de drogue. Le policier avait arrangé une rencontre avec Tori Morton 23 ans, la petite amie de Zachary, pour la prendre en flagrant délit, au moment de l’achat de la marijuana. Le rapport initial indique que l’agent a bien trouvé un sac contenant la marijuana, mais ne mentionne pas la fusillade mortelle.

L’autopsie officielle a confirmé que Hammond a été touché par deux balles, mais n’a pas indiqué l’angle du tir. La famille du jeune homme a alors commandé une autopsie indépendante, laquelle a révélé que Zachary Hammond avait été touché par derrière, une balle logée dans son épaule. L’avocat de la famille assure par ailleurs que le couple en était à sa première rencontre et que la police n’aurait pas dû utiliser la force.

La mort de l’adolescent s’est produite une semaine après que Samuel Dubose, un autre jeune homme, a été abattu dans les mêmes circonstances, en essayant d’écraser l’agent de police Raymond Tensing qui a répondu par un tir en légitime défense. Outre le fait que cette histoire s’est produite dans l’Ohio, ce qui distingue les deux cas est que Samuel Dubose était noir, tandis que Zachary Hammond est blanc. Après la publication des images de l’interpellation mortelle, l’officier de police Tensing a été accusé d’assassinat. 

Si l’assassinat de Dubose a attiré l’attention au niveau national, celui de Hammond n’a presque pas été mentionné. Selon the Los Angeles Times, le nom de Dubose a été mentionné dans plus de 43 000 tweets pendant la période entre le 26 juillet et le 4 août alors que celui d’Hammond n’est apparu que dans 289 messages pendant la même période.

Bland, l’avocat de la famille trouve qu’une telle différence est «très inquiétante». «Un adolescent blanc désarmé qui a perdu la vie par la faute d’un policier trop zélé est égal à un adolescent noir désarmé qui a perdu la vie par la faute d’un policier  trop zélé», a-t-il dit à the Los Angeles Times.

«Le problème racial est exagéré, et on oublie le vrai problème : l’utilisation excessive de la force», a déclaré Bland au Washington Post. Tout le monde doit s’indigner, tout le monde doit poser les questions difficiles».

Alors que Raymond Tensing a été accusé d’assassinat, la police de Seneca refuse de publier les résultats de l’autopsie ou de donner le nom de l’agent, ce qui est étonnant. «C’est scandaleux», a dit Bill Rogers, le directeur de l’Association de presse de la Caroline du Sud au journal the Post and Courrier auquel la police a refusé de donner le nom de son agent. «Le policier est un fonctionnaire, ils n’ont pas le droit de cacher son nom. C’est une violation claire de la loi».

La police explique son refus par le désir de protéger le policier et sa famille. Mais pour Bill Rogers, le public a le droit de savoir la vérité : «D’autres personnes auraient pu avoir des relations avec cet homme, mais ils ne peuvent dire rien car le public ne sait pas qui il est», a-t-il ajouté.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales