Arborant un sombrero, ce maire britannique «interdit» à Trump l'accès à Sheffield

Arborant un sombrero, ce maire britannique «interdit» à Trump l'accès à Sheffield© Twitter @MagicMagid
Capture d'écran du compte Twitter officiel du maire de Sheffield

En amont de la visite du président américain au Royaume-Uni le 13 juillet prochain, le maire de Sheffield a décrété que cette journée serait celle de «la solidarité mexicaine» et a affirmé vouloir interdire la venue de Donald Trump dans sa ville.

Le 4 juillet 2018, soit neuf jours avant la visite officielle de Donald Trump au Royaume-Uni, Magid Magid, maire écologiste de la ville de Sheffield, s'est adressé directement au président américain – qu'il a qualifié de «vaurien» – sur Twitter, annonçant qu'il serait «désormais banni de la grande ville de Sheffield». Le maire de 28 ans, le plus jeune de l'histoire de la ville, a affirmé par la même occasion qu'il déclarait le 13 juillet, jour où le locataire de la Maison Blanche doit arriver au Royaume-Uni pour une visite officielle, «journée de la solidarité mexicaine». Sur son tweet, cet ancien réfugié somalien apparaît accroupi sur une table, semble-t-il de la mairie de Sheffield, et coiffé d'un sombrero.

«Que tout le monde s'asseye pour l'honorable maire [de Sheffield]», écrit-t-il encore, en commentaire d'une photographie où il apparaît affublé du même couvre-chef mexicain, parmi les membres de son équipe, lors du conseil municipal du 4 juillet durant lequel il a annoncé sa décision anti-Trump.

Magid Magid a détaillé les raisons de sa décision dans un autre tweet, dans lequel il énumère «cinq points parmi des milliers qui font de Donald Trump un vaurien» et «cinq actions à mener pour battre Donald Trump». Dans la première liste, il évoque notamment l'interdiction aux ressortissants de certains pays à majorité musulmane d'entrer aux Etats-Unis et la détention d'enfants aux frontières. Dans la deuxième, il appelle à organiser des manifestations contre Donald Trump ou à financer les organisations qui combattent sa politique.

Toutefois, malgré la créativité relative de Magid Magid, son projet de bannir Donald Trump de sa ville restera tout symbolique. En effet, comme les membres de son conseil municipal l'ont rappelé au jeune maire, cette décision n'a absolument aucune valeur légale. En outre, l'administration Trump n'a pas indiqué que le président américain souhaitait se rendre à Sheffield lors de sa visite au Royaume-Uni.

L'excentrique Magid Magid a été élu en mai 2018 maire de la ville de Sheffield, dans le nord de l'Angleterre.

Lire aussi : Pourquoi le traitement de Tommy Robinson par la justice britannique suscite-t-il tant d'émotion ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter