Maduro commémore la mort de Mahomet en publiant une image du prophète de l'islam

Maduro commémore la mort de Mahomet en publiant une image du prophète de l'islam© Marco Bello Source: Reuters
Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, prête serment comme président réélu au Palacio Federal Legislativo de Caracas, Venezuela, le 24 mai 2018.

A l'occasion de l'anniversaire de la mort de Mahomet, le président vénézuélien Nicolas Maduro lui a rendu hommage en publiant sur Twitter une photo le représentant. Interdite en islam, son initiative risque de ne pas plaire à tout le monde.

Nicolas Maduro, président du Venezuela a publié un tweet ce 8 juin accompagné d'une gravure dans laquelle apparaît un homme arborant une longue barbe, ainsi qu'une fine et longue moustache blanche, la tête cernée par un gros turban. Sous la photo est inscrit : «En 632 est mort Mohammed, fondateur et prophète de l'islam.» Le chef de l'Etat vénézuélien a accompagné cette photo du message suivant : «Nous commémorons avec un profond respect le départ physique du prophète Mahomet, fondateur de l'islam. Je salue les centaines de milliers de Musulmans qui ont fait du Venezuela leur patrie et j'étends mes paroles de paix et de fraternité à toute la communauté musulmane à travers le monde.»

Les Musulmans n'ont pourtant pas l'habitude de commémorer la date du décès de leur prophète, lui préférant sa date de naissance, qu'ils célébreront cette année le 20 novembre lors de la fête du mawlid nabawi, le Noël musulman.

La représentation de Mahomet, de ses compagnons ou de sa famille est interdite en islam

Autre point sans doute surprenant pour les croyants : malgré la bonne intention de Nicolas Maduro, l'image accompagnant son tweet, censée représenter Mahomet, risque de ne pas plaire. En effet, il est strictement interdit en islam de représenter Allah, le prophète, sa famille ou ses compagnons. 

Il y aurait près de 100 000 musulmans au Venezuela, principalement originaires des communautés syrienne et libanaise. Déjà, le 17 mai, jour du début du ramadan, le président vénézuélien avait publié deux tweets, l'un en espagnol, l'autre en arabe pour souhaiter à la communauté musulmane un bon mois de jeûne : «En ce premier jour du mois sacré du ramadan, nous saluons les centaines de milliers de musulmans qui ont fait du Venezuela leur patrie. C'est un temps de réflexion et de spiritualité. Avec la fraternité et le respect comme base, nous pouvons vivre dans un monde en paix.»

Le successeur d'Hugo Chavez publie régulièrement des images de commémoration de personnalités vénézuéliennes ou internationales qu'il affectionne, allant de Malcolm X à Ho Chi Minh, en passant par José Marti.

Lire aussi : Venezuela : opposé à Maduro, «l'Occident n'est qu'une petite partie de la communauté internationale»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter