«Allah Akbar» : un homme tue 3 personnes dont deux policières à Liège avant d'être abattu (IMAGES)

Au moins deux policières et un passant ont trouvé la mort lors d'une fusillade à Liège, avant que la police n'abatte l'assaillant qui avait pris une femme en otage. Le parquet fédéral belge considère l'attaque comme terroriste.

Dans la matinée du 29 mai, un individu a tiré sur des policiers, deux femmes, à Liège, avant de prendre une femme en otage au sixième étage d'un bâtiment. Un passager dans une voiture a en outre été tué par balle par l'assaillant. 

«L'homme a crié Allah akbar et a parlé de la Syrie», a rapporté une femme témoin de l'attaque, citée par FranceInfo, confirmant des informations de la police rapportées par des médias belges. L'individu a ensuite été abattu.

Un internaute a filmé la scène depuis un bâtiment donnant sur la rue. Dans la séquence filmée, on peut notamment entendre les coups de feu échangés le long du boulevard.

Une vidéo diffusée sur la plate-forme Snapchat montre par ailleurs les policiers en action sur le lieu de la fusillade.

Chronologiquement, l'individu qui était armé d'une arme blanche a d'abord pris en filature deux policiers qu'il a agressés par derrière à coups de couteau, en plein centre-ville de Liège. L'individu s'est ensuite emparé de l'arme de service d'un des deux policiers. Continuant sa route, l'assaillant a abattu un jeune homme de 22 ans qui était installé sur le siège passager d'une voiture.

Se dirigeant plus tard vers le lycée Léonie de Waha. Waha, il a ensuite pris une femme en otage. Alors qu'il tentait une sortie du bâtiment scolaire, l'intervention policière a permis d'abattre l'assaillant alors que celui-ci a tiré dans les jambes de plusieurs policiers.

L’individu bénéficiait le 28 mai d'une permission de sortie de la prison de Lantin (près de Liège) où il était incarcéré entre autres, pour trafic de drogue. Il s’appellerait Benjamin Herman. Le site RTBF précise que la veille, l'individu «aurait commis un acte délictueux en province de Luxembourg».

Le dossier a été confié au parquet fédéral belge, compétent en matière de terrorisme. En conférence de presse, le procureur a affirmé qu'il s'agissait d'une «infraction terroriste».

Le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, s'est rendu sur les lieux et est en contact avec le chef de corps de la police de Liège. Le ministre de l’Intérieur belge Jan Jambon a quant à lui publié un message sur son compte Twitter dans lequel il explique être en train d'analyser «ce qui s’est déroulé exactement».

Après avoir entendu des coups de feu, des témoins ont diffusé les premières images du lieu. Un internaute évoque notamment une évacuation en cours.

Selon les différentes vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, la fusillade a eu lieu sur le boulevard d'Avroy au niveau du café Aux Augustins, dans le centre-ville de Liège.

La police belge a publié sur son compte Facebook un message affirmant que la situation avait été maîtrisée.

Lire aussi : Fusillade à Liège : les premières images de l'assaut (VIDEO CHOC)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter