Crise politique en Italie : le leader du Mouvement 5 étoiles veut la destitution du président

Crise politique en Italie : le leader du Mouvement 5 étoiles veut la destitution du président © Tony Gentile Source: Reuters
Luigi Di Maio veut invoquer l'article 90 de la Constitution italienne pour destituer Sergio Mattarella

Luigi Di Maio, le chef de file du M5S, a déclaré vouloir la destitution du président. Celui-ci avait bloqué la nomination d'un ministre eurosceptique, empêchant ainsi la formation du gouvernement. Le Premier ministre désigné a, lui, renoncé.

Le leader du Mouvement 5 étoiles (M5S) a annoncé le 27 mai vouloir la destitution du président italien Sergio Mattarella. En effet, Luigi Di Maio a déclaré, au cours d'un entretien téléphonique pour la télévision publique Rai, qu'il comptait invoquer l'article 90 de la Constitution italienne, permettant de mettre en accusation le chef de l'Etat pour «haute trahison» ou «atteinte à la Constitution».

Lire aussi : Italie : le président charge Carlo Cottarelli, un ancien du FMI, de former un gouvernement technique

Luigi Di Maio cherche donc à obtenir du Parlement la destitution du président Sergio Mattarella, après le refus de ce dernier de nommer un ministre proposé par le président du Conseil désigné Giuseppe Conte. «Nous étions à deux doigts de former un gouvernement mais nous avons été stoppés parce que, dans notre équipe, il y avait un ministre qui critiquait l'Union européenne», a déclaré Luigi Di Maio dans cette interview, en faisant référence à Paolo Savona, ouvertement eurocritique, que la coalition populiste M5S-Lega souhaitait voir à la tête du ministère des Finances. Mais, le président italien Sergio Mattarella a refusé de valider le nom de Paolo Savona.

Le chef du gouvernement italien désigné, Giuseppe Conte, a quant à lui jeté l'éponge le 27 mai face à l'intransigeance de Sergio Mattarella. Cette action du président ouvre la voie à de possibles nouvelles élections et replonge l'Italie dans une crise politique.

Lire aussi : Les racines de la victoire des mouvements populistes en Italie: l’euro-crise de l’économie italienne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter