Ukraine : bombardements ininterrompus sur Gorlovka

Ukraine : bombardements ininterrompus sur Gorlovka Source: RIA NOVOSTI
Une maison détruite par les bombardements des militaires ukrainiens

La ville de Gorlovka a de nouveau été bombardée par l’artillerie de l’armée ukrainienne, dans la nuit de jeudi à vendredi. Les tirs se sont prolongés jusqu’au matin, selon l’administration de la ville. On ignore pour le moment s’il y a des victimes.

«A la suite des bombardements, 27 sous-stations électriques ont été coupées, un gazoduc s’est effondré et trois maisons ont été touchées», a précisé un représentant de la mairie à l'agence de presse RIA Novosti. Cependant, on ne sait pas encore s’il y a des victimes.

Gorlovka se trouve sur la ligne de front, dans le sud-est de l’Ukraine et subit des tirs d’artillerie de la part des militaires ukrainiens presque quotidiennement. Déjà, les bombardements de la veille, dans la nuit du 29 au 30 juillet, avaient fait deux morts et six blessés dont deux enfants, parmi la population civile.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»