Viktor Orban accuse George Soros d'être responsable de la montée de l'antisémitisme en Europe

Viktor Orban accuse George Soros d'être responsable de la montée de l'antisémitisme en Europe© Bernadett Szabo Source: Reuters

Critiqué par le Congrès juif mondial pour son attitude vis-à-vis de George Soros, Viktor Orban a répondu à l'organisation que la politique pro-immigration défendue par le milliardaire était responsable de la montée de l'antisémitisme en Europe.

Quelques jours après que la Fondation Open Society (OSF) du milliardaire George Soros a annoncé déplacer ses opérations internationales et son personnel de Budapest vers Berlin en réaction aux politiques gouvernementales «répressives», le Premier ministre hongrois a envoyé une lettre au Congrès juif mondial pour expliquer les raisons de son animosité envers l'ONG.

Un message destiné à répondre au président du Congrès juif mondial Ronald Lauder, qui avait dénoncé dans une interview au journal allemand Bild le traitement selon lui indigne dont était victime le milliardaire «qui a tant fait» pour diffuser la démocratie en Europe centrale.

«La Fondation et son fondateur portent la responsabilité personnelle de la montée de l'antisémitisme en Europe», a expliqué le Premier ministre hongrois dans son courrier. «Ils ont amené des personnes en Europe – parmi les migrants – dont les opinions politiques et religieuses ont considérablement accru la vulnérabilité de nos communautés juives», a-t-il fait valoir en référence au lobbying en faveur de l'accueil des réfugiés dans les pays occidentaux pratiqué par l'OSF.

Le dirigeant a noté que le gouvernement protégeait les communautés juives européennes en empêchant l'entrée incontrôlée de migrants dans l'Union européenne. Et de souligner que sa politique servait l'idée de la coexistence judéo-chrétienne. «Pour cela, nous n'attendons aucune reconnaissance ou gratitude du Congrès juif mondial, bien sûr», a-t-il conclu.

Lire aussi : Hongrie : contre la «démocratie libérale», Orban défend la «démocratie chrétienne»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter