Deux policiers et un fidèle tués dans l'attaque d'une église orthodoxe en Tchétchénie

Deux policiers et un fidèle tués dans l'attaque d'une église orthodoxe en Tchétchénie© Kirill KUDRYAVTSEV Source: AFP
Grozny (Image d'illustration)

Quatre hommes ont tenté de faire une prise d'otage dans une église orthodoxe en Tchétchénie. Ils ont été abattus par les forces de l'ordre dans une opération lors de laquelle deux policiers et un fidèle ont perdu la vie.

Quatre rebelles ont pénétré le 19 mai dans l'église de l'Archange Michel dans le centre de Grozny, la capitale tchétchène, «avec l'objectif de prendre en otage des croyants», d'après le président tchétchène Ramzan Kadyrov, cité par l'agence officielle russe TASS.

«Ils ont été tués tous les quatre lors d'une opération spéciale [des forces de l'ordre] lancée immédiatement», a-t-il souligné. Des couteaux et un fusil ont été découverts sur eux, selon le Comité d'enquête russe dans un communiqué. D'après cette même source, deux policiers chargés d'assurer la sécurité de l'église et un civil ont été tués.

«Le professionnalisme des policiers a permis d'empêcher que l'attaque n'aboutisse à des conséquences plus graves et fasse un plus grand nombre de victimes», a précisé le Comité dans son communiqué.

Ramzan Kadyrov a par ailleurs affirmé que, selon les premières informations, les rebelles agissaient «sur ordre d'un pays occidental».

Le mufti Ismail Berdiyev, président du Centre de coordination des musulmans du Caucase du Nord, a condamné l'attaque qui, selon lui, visait à déstabiliser la situation en Tchétchénie.

Lire aussi : Russie : un terroriste présumé de Daesh qui préparait une attaque contre le FSB à Stavropol abattu

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter