Les soldats israéliens s'amusent sur Instagram en pleine crise à Gaza (VIDEO)

Les soldats israéliens s'amusent sur Instagram en pleine crise à Gaza (VIDEO)
© zoharyossef / Instagram

La grande Marche du retour, entamée le 30 mars, s'est soldée par la mort de plus d'une centaine de Palestiniens. Dans ce contexte meurtrier, les soldats de Tsahal, en service, publient des vidéos sur Instagram qui montrent une expérience différente.

Si 59 Palestiniens ont perdu la vie, tués par des soldats israéliens le 14 mai à Gaza, où ils manifestaient contre le transfert à Jérusalem de l'ambassade américaine, certains soldats de Tsahal en mission ont le doigt sur la gâchette de leur smartphone, comme en témoigne leur compte Instagram.

Parmi les vidéos diffusées sur le réseau social, on peut voir des soldats faire mine de déféquer avec des munitions ou encore de donner leur fusil d'assaut à têter à des agneaux. Chansons, propos grivois... le quotidien des soldats semble teinté de jeunesse, de flirts et de blagues d'adolescents, alors que la grande Marche du retour (consistant à réclamer l'application du droit au retour des Palestiniens ayant fui ou ayant été chassés de leur terre en 1948) a donné lieu à plus d'une centaine de morts, tués par les balles de l'armée israélienne depuis mars dernier.

D'après le service numérique de RT, RT Digital, qui a analysé les données de géolocalisation de ces posts, ces images ont été prises le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza. Ces données mettent en évidence plusieurs bases militaires israéliennes.

Du côté de la diplomatie israélienne, toutefois, le ton est moins léger. Dans un entretien à la RTBF, l'ambassadeur d’Israël en Belgique, Simona Frankel, a déclaré que les dizaines de personnes tuées par des tirs israéliens au cours de la manifestation du 14 mai dans la bande de Gaza, étaient toutes «des terroristes». S'exprimant devant l'Assemblée nationale à Paris, le président de la Knesset (le Parlement israélien), Youli Edelstein a estimé qu'il n'y avait «pas de souffrance» pouvant justifier les revendications des Palestiniens. «C'est une action très bien planifiée du Hamas qui utilise les populations y compris des femmes, des enfants, des adolescents, comme boucliers humains», a-t-il affirmé.

Après la mort de dizaines de Palestiniens le jour de l'inauguration de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem le 14 mai, l'armée israélienne a publié sur Twitter un catalogue, plutôt étonnant, des armes dont disposent les manifestants palestiniens.

Lire aussi : Gaza : Lavrov juge «blasphématoire» de comparer les civils tués à des «terroristes»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter