La vie de Cecil le lion vaut-elle plus que celle du migrant soudanais ?

Migrants à Calais© Pascal Rossignol Source: Reuters
Migrants à Calais

Face à deux événements concomitants mais incomparables dans leurs natures - la mort d'un homme qui tentait de gagner l'Angleterre et celle d'un vénérable lion chassé au Zimbabwe- les internautes et les médias ont fait leur choix. Inquiétant.

Ces dernières heures, plus de 240 000 tweets évoquaient la mort de Cecil le vieux lion du Zimbabwe, à la belle crinière noire. 95 000 tout au plus s'intéressaient dans le même temps à celle du migrant soudanais, décédé en tentant de rallier le Royaume-Uni, «son eldorado». Sur la Toile, le Lion passionne bien plus que le migrant.

Les réactions comparées des intérnautes

Ainsi, concernant Cecil, chacun à son mot à dire. Notamment, les vedettes pour qui il semble être de bon ton de tempêter, à l'image de la star du petit écran, Alyssa Milano, ou de la top-model, Cara Delevingne.

Les anonymes ne sont pas en reste, et enragent également.

D'ailleurs en quelques heures, le «meurtier» du vieux lion a vu son nom, son adresse personnelle ainsi que celle de son cabinet dentaire être livrés en pâture. Traqué par les médias, menacé de mort, le médecin se terre en attendant la fin du déluge.

A l'inverse de Cecil et du bon docteur Palmer, le migrant mort dans le tunnel sous la Manche en s'accrochant à un camion, n'a lui, ni nom ni visage. Sur la Toile, on parle de lui sous le hashtag Calais ou Migrant, pour évoquer d'ailleurs, au-delà de son tragique destin, des contingences bassement matérielles.

Une vision du monde à deux vitesses, qui exaspère autant qu'elle inquiète les internautes.

Et le traitement médiatique accordé à ces deux événements est aussi sous le feu des critiques, notamment chez nos voisins britanniques.

Finalement, face à l'injustice de la situation, certains préfèrent user d'humour -noir-, comme cet internaute qui s'interroge: «Les enfants de Palestine devraient peut-être porter des crinières pour mobiliser la communauté internationale?».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales