«C'est devenu mon idole» : Rodrigo Duterte encense Kim Jong-un après le sommet inter-coréen

«C'est devenu mon idole» : Rodrigo Duterte encense Kim Jong-un après le sommet inter-coréen Source: Reuters
Le président philippin Rodrigo Duterte et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un

Après l'avoir qualifié par le passé de «maniaque de fils de p***» qui pourrait provoquer une guerre nucléaire, Rodrigo Duterte a opéré un virage à 180° concernant le dirigeant nord-coréen. Il semble désormais le porter aux nues.

Le rapprochement entre Pyongyang et Séoul, qui se sont engagés à dénucléariser la péninsule coréenne et à y ramener la paix, a eu un effet spectaculaire sur l'aura du dirigeant nord-coréen. Au point que son homologue philippin Rodrigo Duterte s'est mis à l'encenser après l'avoir spectaculairement dénigré.

Cité par le média philippin Philstar le 29 avril, le président philippin, qui n'a pas pour habitude d'édulcorer ses propos, a lancé : «C'est devenu mon idole.» Parant Kim Jong-un d'innombrables qualités («gentil, aimable, joyeux et très accommodant»), Rodrigo Duterte a estimé qu'il était ni plus moins qu'un «héros pour tout le monde».

Son enthousiasme débordant à l'égard du dirigeant nord-coréen ne s'est pas arrêté là, puisqu'il a par ailleurs affirmé que Kim Jong-un serait un jour ou l'autre «l'homme du moment». Détaillant son attitude s'il était amené à le rencontrer, Rodrigo Duterte a confié : «Je luis dirais : "Je vous admire. Vous avez le sens du timing."»

En août dernier pourtant, en pleine crise entre Washington et Pyongyang, le président philippin ne portait pas le dirigeant nord-coréen dans son cœur. Et l'avait fait savoir à sa façon : sans demi-mesure. Il l'avait ainsi accusé d'être «un maniaque de fils de p***» qui risquait selon lui de déclencher une guerre. Il conseillait alors de ne pas se fier «à son visage rondouillard qui a l'air sympathique».

Lire aussi : Le contenu de l'entretien Trump-Duterte révélé : le «fou» Kim Jong-un et le «gars bien» Xi Jinping

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.