Cazeneuve réitère ses propos : Eurotunnel doit «prendre ses responsabilités»

Deux nouvelles unités de forces mobiles vont être déployées sur le site d'Eurotunnel, d'après le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.© Twiiter
Deux nouvelles unités de forces mobiles vont être déployées sur le site d'Eurotunnel, d'après le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Le ministre de l'Intérieur a maintenu et répété ses propos, pointant du doigt la société Eurotunnel, alors qu'il s'exprimait sur la mort d'un jeune migrant, mercredi 29 juillet.

Lors d'une conférence de presse, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé des mesures pour trouver une solution à la crise des migrants, à Calais.

Principal point à retenir : deux nouvelles unités de forces mobiles vont être déployés sur le site d'Eurotunnel où les problèmes d'intrusions sont devenus quasi-quotidiens, d'après un porte-parole de la société. Ces deux unités représentent un force de 120 policiers supplémentaires.

Eurotunnel a affirmé avoir déjà arrêté 37 000 migrants qui tentaient de traverser le tunnel sous la Manche pour rejoindre le Royaume-Uni. Ils étaient environ 1 500 a retenter leur chance, dans la nuit du mardi 28 au mercredi 29 juillet, l'un d'entre-eux perdant la vie, percuté par un camion.

Le Premier ministre britannique David Cameron avait réagi vivement à ces dernières informations, affirmant depuis Singapour où il effectue une visite officielle qu'il fallait «travailler avec la France pour mettre en place de nouvelles mesures de sécurité et d'investir là où c'est nécessaire».

En savoir plus : la situation des migrants à Calais «très préoccupante» pour David Cameron

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales