EN CONTINU: Une vingtaine d'Etats occidentaux expulsent plus de 120 diplomates russes, Moscou réagit

EN CONTINU: Une vingtaine d'Etats occidentaux expulsent plus de 120 diplomates russes, Moscou réagit© ALAIN JOCARD
L'ambassade de Russie à Paris, en février 2017

Une vingtaine d'Etats occidentaux, dont la France, l'Allemagne, les Etats-Unis ou encore l'Ukraine, ont décidé d'expulser des diplomates russes, en lien avec l'affaire de l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Skripal sur le sol britannique.

Mise à jour automatique
  • Le ministère allemand des Affaires étrangères a précisé ce 28 mars que la Russie pourra remplacer les quatre diplomates sommés de quitter l'Allemagne le 26 mars.

    «Ce que nous avons fait, c’est de déclarer les diplomates personae non gratae sur la base de l’article 9 de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques», a expliqué un porte-parole du ministère lors d'une conférence de presse. A la question de savoir si Moscou pouvait envoyer quatre nouveaux diplomates pour les remplacer, il a répondu «oui».

  • Le gouvernement maltais a annoncé ce 28 mars dans un communiqué qu'il rappelait son ambassadeur en Russie pour consultations, assurant Londres de sa «pleine solidarité». Malte a en outre «condamné dans les termes les plus vigoureux» l'empoisonnement sur le sol britannique de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal dont la Russie est, selon elle, «très vraisemblablement responsable».

  • L'Otan a annoncé l'expulsion de sept diplomates russes et le rejet de trois demandes d'accréditation.

  • Selon la chaîne publique flamande VRT NWS, la Belgique a décidé d’expulser un diplomate russe. De son côté, la Moldavie a annoncé qu'elle laissait sept jours à trois diplomates russes pour quitter le pays. 

  • L'Irlande annonce à son tour qu'elle va expulser un diplomate russe.

  • L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) a fait savoir dans un communiqué qu'elle annoncerait «des mesures» concernant l'Affaire Skripal ce 27 mars dans l'après-midi.

  • Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a justifié les expulsions de diplomates russes décidées par la France comme une preuve de solidarité avec le Royaume-Uni, son allié. «Notre posture est d'abord une posture de solidarité», a-t-il commenté.

    Auteur: RT France

  • L'adjoint au ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov a déclaré que Moscou était toujours ouvert à la discussion en vue de la stabilité stratégique avec Washington, malgré la vague d'expulsion des diplomates russes.

    Cité par l'agence de presse RIA, l'adjoint au ministre russe des Affaires étrangères a néanmoins ajouté que Moscou répondrait avec sévérité à ces expulsions.

  • Au micro de RT France, Patrick Martin-Génier, spécialiste des questions européennes est revenu sur la vague d'expulsions des diplomates russes en France et dans les pays occidentaux et a estimé : «C'est extrêmement bizarre, on n'a jamais vu ça en relations internationales.»

  • Sur Twitter, le chef de file de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon a fait savoir son désaccord avec la vague d'expulsions de diplomates russes. Il a déclaré : «Expulsion de diplomates russes : une comédie provocatrice sans objet réel. Une escalade absurde et dangereuse.»

Découvrir plus

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter