La Corée du Nord participera «vraisemblablement» aux Jeux olympiques chez son voisin du sud

- Avec AFP

La Corée du Nord participera «vraisemblablement» aux Jeux olympiques chez son voisin du sud© Toru Hanai Source: Reuters
Drapeau nord-coréen sur un vêtement de l'équipe nationale de football (image d'illustration)

D'après le représentant nord-coréen du Comité international olympique, Pyongyang devrait participer aux jeux de Pyeongchang en février. Les deux Corée se sont accordées, la semaine dernière, sur la tenue de premiers entretiens depuis deux ans.

Le représentant nord-coréen du Comité international olympique (CIO) a déclaré le 6 janvier que la Corée du Nord participerait «vraisemblablement» aux Jeux olympiques (JO) d'hiver en Corée du sud le mois prochain, selon l'agence de presse japonaise Kyodo. Kyodo a fait savoir que le membre nord-coréen du CIO, Chang Ung, avait fait cette déclaration à des journalistes pendant une escale à l'aéroport international de Pékin.

Ce développement intervient alors que Séoul et Pyongyang se sont mis d'accord le 5 janvier pour tenir leurs premières discussions depuis deux ans. La rencontre, la première du genre depuis décembre 2015, aura lieu le 6 janvier à Panmunjom, le village frontalier où fut signé le cessez-le-feu de la guerre de Corée (1950-53).

Par ailleurs, Washington et Séoul ont convenu de reporter après les Jeux olympiques leurs manœuvres militaires annuelles qui suscitent à chaque fois une aggravation des tensions dans la péninsule.

Selon l'agence japonaise, Chang Ung était en route pour la Suisse, où siège le CIO. Des sources non identifiées citées par Kyodo ont estimé que le but du voyage pouvait être de discuter avec le CIO de la possible participation de la Corée du Nord aux Jeux olympiques d'hiver qui se tiendront à Pyeongchang, en Corée du Sud, du 9 au 25 février prochains.

Le leader nord-coréen Kim Jong-un a déclaré dans son message de Nouvel An que son pays souhaitait le succès de ces JO et envisageait d'y envoyer une délégation.

Séoul et les organisateurs des JO souhaitent que Pyongyang participe aux Jeux afin de faire baisser la tension que connaît la la péninsule coréenne en raison de la poursuite des programmes nucléaire et balistique par Pyongyang en violation des résolutions de l'ONU.

Les deux Corées sont toujours techniquement en état de guerre depuis 1953, la fin de la guerre dans la péninsule n'ayant été marquée que par un armistice et qu'aucun traité de paix n'a été signé par la suite.

Lire aussi : A son tour, Séoul tend la main à Pyongyang et propose une date pour des discussions

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»