Opération Jade Helm: un exercice militaire de grande envergure controversé au Texas

Opération Jade Helm: un exercice militaire de grande envergure controversé au Texas Source: Reuters
Le siège du Parti républicain du comté de Bastrop, Texas.
Suivez RT France surTelegram

Le 15 Juillet a commencé l’opération Jade Helm, un exercice militaire préparé par le gouvernement fédéral des Etats-Unis qui se déroulera pendant deux mois. La population locale n’est pas rassurée et les conspirations vont bon train.

1200 soldats effectueront dans 7 états différents du pays des exercices qui pourraient être utilisés dans l’art de la guerre, y compris la surveillance secrète. Les exercices auront lieu à travers terres privées et publiques, selon the Guardian.

Cependant de nombreux bruits et autres rumeurs ont déjà été entendus autour de l’opération. Dans un article qu’il a écrit pour le site conservateur WorldNetDaily Monday le 5 Mars dernier, l’acteur et spécialiste des arts martiaux Chuck Norris a déclaré que «le gouvernement américain a dit, qu’il «s’agissait juste d’un exercice d'entraînement». Mais je ne suis pas sûr que le terme «juste» ait une référence à la réalité quand le gouvernement l'utilise».

Certains conspirationnistes ont même affirmé que l’opération n'était qu'un prétexte pour «envahir» le Texas ou pire, qu’il s’agirait d’une diversion pourconfisquer les armes des habitants.

Sur internet les rumeurs vont bon train, particulièrement autour des «Walmart» (chaine américainede grandes surfaces), comme quoi les grands magasins seraient transformés en «camps de concentration» ou prisons de fortune.

D’autre affirment, suite à une vidéo mise sur Youtube, où l’on peut observer un camion de glace d’une marque Texane suivi de près par des camions militaires que cela serait une simple couverture pour transporter des équipements militaires. (https://www.youtube.com/watch?v=zMo8w7CVKBU)

De même le gouverneur de l’Etat du Texas, Greg Abbot a annoncé qu’il surveillerait les opérations fédérales de près. En effet, il a déployé des moniteurs de la Garde Nationale de l’Etat pour suivre les mouvements, donnant ainsi une certaine légitimité aux théories conspirationnistes.

Le premier jour de l’opération Jade Helm à Bistrop au Texas, ville qui définie comme «hub des opérations», s’est déroulé sans gros problèmes. Mercredi dernier cependant, un convoi de troupes de la Garde nationale a été vu se dirigeant vers le Camp Swift selon le Houston Chronicle .

Les médias, quant à eux, n'ont pas eu l'autorisation de couvrir l'événement.

«Nous ne sommes pas en train de préparer la loi martiale, a déclaré le lieutenant-colonel Mark Lastoria qui a tenté de rassurer les locaux. Certaines personnes veulent vraiment faire de cet exercice quelque chose qu'il n'est pas. Tout ce qu'on veut, c'est être sûr que nos hommes sont bien entraînés avant d'aller se battre à l'étranger».

Cependant, une carte non-confidentielle divulguée sur le web montre le Texas et l’Utah comme «zones hostiles», ne rassurant personne. 

Opération Jade Helm: un exercice militaire de grande envergure controversé au Texas© United States Army Special Operation Command
Carte montrant les zones de l'opération Jade Heim

Cela n'a pas empêché des trolls de se moquer de la «paranoïa» locale. 

Certains ont prétendu que la photographie de l'Homme de Tian'anmen avait était prise lors de l'opération.

D'autres ont pris des véhicules de services publics, de la Poste et d'un camion de glace, en les accusant ironiquement d'êtres des boucs émissaires de l'Armée. 

De même ces trolls ont prétendu que des réfugiés partaient déjà du Texas en passant la frontière de l'état voisin.

Cerise sur le gâteau, plusieurs individus ont illustré la situation par des scènes de guerre et de conflit. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix