Diplomatie russe : «Les exercices militaires américano-ukrainiens menacent les accords de Minsk»

Diplomatie russe : «Les exercices militaires américano-ukrainiens menacent les accords de Minsk» Source: RIA NOVOSTI
Les militaires américains lors de la cérémonie d'ouverture des exercices de l'OTAN en Ukraine

Le département d’information du ministère russe des Affaires étrangères a estimé dans un communiqué que les exercices militaires de l’Ukraine et de l’OTAN peuvent saper le processus de règlement pacifique de la crise dans le pays.

Les manœuvres conjointes des pays membres de l’Alliance et des militaires ukrainiens démontrent encore une fois l’attitude «provocatrice» de l’Occident de soutenir catégoriquement la politique du pouvoir de Kiev, dont le résultat est «la mort quotidienne de civils dans le sud-est de l’Ukraine», souligne le ministère russe.

«Malgré les déclarations des dirigeants de l’Alliance sur la nécessité du respect des accords de Minsk II et le soutien officiellement déclaré des efforts en vue d’obtenir un cessez-le-feu, non seulement l’OTAN ne se montre pas enclin à admettre la fausseté et les possibles conséquences négatives de tels exercices, mais ont augmenté leur ampleur», lit-on dans le document publié sur le site officiel du ministère.

De telles actions sont capables de «mettre en danger le progrès qui s’esquisse dans le règlement pacifique de la profonde crise étatique en Ukraine», estime la diplomatie russe.

Le 20 juillet, dans la région de Lvov dans l’ouest ukrainien, ont commencé des exercices conjoints Saber Guardian et Rapid Trident 2015 entre l’Ukraine et des pays de l’OTAN. 1800 militaires de 18 pays, dont 800 ukrainiens, participeront aux manouvres, a fait savoir le ministère ukrainien de la Défense.

Cette opération a été précédée par la formation des militaires ukrainiens par les instructeurs américains de de la 173ème brigade aéroportée, entamée le 17 avril.

En 2015, l’OTAN a considérablement augmenté ses activités en Europe de l’est, en y augmentant sa présence militaire permanente, y compris les effectifs des forces de réaction rapide. Les exercices militaires se sont également multipliés dans cette région, surtout dans les Etats baltes, dont certains ont accueilli cette année les plus vastes manœuvres de leur histoire.

En savoir plus : Les Etats-Unis envoient leurs chars en Europe de l’Est

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»