Daesh entraînerait les petits garçons à décapiter des poupées

Des jeunes garçons dans les camps d'entraînement de Daesh© Capture d'écran réalisée sur une vidéo AP, diffusée par Haaretz
Des jeunes garçons dans les camps d'entraînement de Daesh

Selon les informations de l'agence Associated Press, les terroristes de Daesh ont constitué des camps en Syrie, afin d'entraîner plusieurs heures par jour des enfants et des adolescents à trancher la tête de poupées à l'aide d'épées.

Yahya, 14 ans, a passé près de 5 mois dans un camp de Daesh en Syrie à s'entraîner entre 8 et 10 heures par jour avec 120 autres gamins. Au programme: études coraniques, exercices physiques...et décapitation.

Selon le récit fait par le jeune garçon à l'agence Associated Press -rapporté dans les colonnes de Haaretz- les enfants  étaient obligés de visionner des images d'assassinat afin d'apprendre à reproduire le geste de la décapitation. Afin de les excercer, les geoliers ont  ensuite donné à chacun une épée et une poupée. «Ils m'ont appris comment utiliser l'épée et comment frapper. Ils m'ont dit que c'était la tête des infidèles» décrit Yahya qui avoue également qu'il n'est pas parvenu à «couper droit» et qu'il a dû s'y prendre à 3 reprises. 

En savoir plus: Daesh aurait enlevé 500 enfants

Les enfants seraient en effet une cible de choix pour Daesh, qui souhaite ainsi façonner une nouvelle génération de combattants. L'histoire de Yahya est d'ailleurs emblématique de cet enjeu. Le jeune garçon, qui est yézidi (minorité chrétienne d'Irak), a été capturé l'été dernier au nord de l'Irak avec son petit frère de 10 ans et ramené en Syrie pour y être «rééduqué» et préparé au djihad.

Selon Haaretz, certaines vidéos montrent ainsi ceux que l'on appelle déjà les «lionceaux du Califat» ramper en treillis sous des barbelés, tirer à la mitrailleuse ou supporter des chatiments corporels sans bouger. Et quand Daesh ne joue pas du bâton pour recruter, l'organisation terroriste use de la carotte. Les islamistes radicaux n'hésitent pas à organiser des événements en plein air pour séduire enfants et adolescents, leur distribuant des boissons gazeuses et des sucreries afin de les attirer vers leur stand où leur sont diffusées des vidéos de propagande.

Les militants de Daesh tentent de séduire de futurs combattants© Capture d'écran réalisée sur le site de Haaretz
Les militants de Daesh tentent de séduire de futurs combattants

Daesh affirme possèder une centaine de camps d'entraînement de ce genre. Selon l'Observatoire syrien des Droits de l'Homme, basé à Londres, environ 1100 jeunes de moins de 16 ans auraient rejoint Daesh cette année et au moins 52 d'entre eux seraient morts au combat ou dans des attaques suicides. Yahyah et son petit frère, qui sont parvenus à s'échapper du camp, ont pu être récupérés par un oncle en Irak. Tous deux restent profondément traumatisés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales