Emmanuel Macron organise un sommet international sur le climat sans inviter Trump

Emmanuel Macron organise un sommet international sur le climat sans inviter Trump © Yves Herman Source: Reuters
Donald Trump et Emmanuel Macron

Deux ans après l'accord de Paris, la France organisera un nouveau sommet international sur le climat en décembre en présence des représentants de plus de cent pays, mais sans les Etats-Unis «pour l'instant».

Donald Trump ne figure «pour l'instant» pas sur la liste des 2 000 personnes issues de plus de cent pays invitées à venir sur l'île Seguin (Hauts-de-Seine) le 12 décembre pour un sommet international exceptionnel sur le climat. Malgré le coup dur porté par le retrait des Etats-Unis de l'accord historique de Paris (signé par 195 délégations sur 197 à l'époque), Emmanuel Macron entend tout de même transformer l'essai de la très médiatique COP21.

Les Etats-Unis, qui représentent à eux seuls près de 18% des émissions de gaz à effet de serre, sont le seul pays à avoir fait marche arrière sur l'accord de Paris : en effet, la Syrie et le Nicaragua (qui n'avaient pas signé l'accord à l'issue de la COP21) ont finalement rejoint les 195 autres Etats. Les Etats-Unis restent cependant techniquement signataires, ne pouvant pas se retirer avant 2020. 

Ratifié à ce jour par 169 pays sur 197, l'accord prévoit de limiter le réchauffement mondial sous les 2°C, voire 1,5°C, par rapport au niveau climatique d'avant la révolution industrielle. L'administration Trump critique cet accord, dont les restrictions, notamment sur la limitation de l'exploitation des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz), menacent selon elle l'indépendance énergétique des Etats-Unis et augmentent les coûts d’exploitation qui risquent ainsi de peser sur l'économie nationale et les emplois dans le domaine. 

Prévue pour se dérouler après la COP23, qui a lieu à partir du 17 novembre à Bonn en Allemagne, le sommet de l'île Seguin a pour vocation de remobiliser les pays ayant ratifié l'accord, de dresser un premier bilan et à définir des actions pour mettre à bien l'accord, notamment en créant des fonds d'investissement ou des banques de développement.

Lire aussi : Avant la COP climat, manifestation à Kerpen pour plus d'actions contre le changement climatique 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.