Des Ukrainiens du Donbass partagent le chagrin des victimes du vol MH17

Capture d'écran de la vidéo de RT
Capture d'écran de la vidéo de RT

Une cérémonie de deuil a eu lieu sur le lieu du crash du MH17 où les habitants de la région ont rendu hommage à ceux qui ont péri dans la tragédie. Un monument a été érigé et des fleurs y ont été déposées.

Des habitants du village Grabovo, à proximité duquel le Boeing 777 de Malaysia Airlines s’est écrasé il y a un an aujourd’hui, ont rendu hommage aux victimes de la tragédie. Les autorités locales ont érigé un monument constitué d’une dalle de granit ornée d’une plaque sur laquelle on peut lire : «En mémoire des 298 morts. Aux victimes innocentes de la guerre civile».

«Ce n’est pas beaucoup, mais, peut-être, est-ce le mieux les autorités ont pu faire compte tenu de cette période de guerre», a souligné le correspondant de RT Mourad Gazdiev qui est sur place.

De plus, des habitants ont écrit un poème qui a été placardé sur une colonne, elle aussi à proximité du lieu du crash : «Arrête et prie, sens l’écoulement du temps. Ici, un Boeing est tombé, et dans un moment terrifiant, a pris des vies».

Les habitants de Grabovo sont venus à cette cérémonie avec les drapeaux de chacun des pays qui a perdu des citoyens dans cette catastrophe aérienne

C’est le chef de la république autoproclamée de Donetsk Alexandre Zakhartchenko qui a ouvert la cérémonie. Il a également déposé des fleurs devant le monument et prononcé un discours. Zakhartchenko a en outre exprimé ses condoléances aux familles des victimes : «Chaque mort est une tragédie, mais c’est particulièrement vrai quand des civils décèdent».

Le chef de la république autoproclamé a invité les proches et les familles des victimes à venir dans la région de Donetsk pour se recueillir près du monument. Il a garanti que les mesures de sécurité nécessaires seraient prises.

Enfin, Alexandre Zakhartchenko a répété que la république autoproclamée de Donetsk a fait tout ce qui était en son pouvoir pour pousser l’enquête. «Dès le premier jour de ce crime horrible, la république de Donetsk a fait tout le nécessaire. Nous sommes prêts à continuer d’aider ceux qui veulent trouver la cause de cette terrible tragédie», a-t-il déclaré.

Après son discours, des habitants de la ville ont observé une minute de silence en mémoire des victimes. Ils ont ensuite lâché 298 ballons blancs en mémoire des 298 personnes, dont 80 enfants, qui ont perdu la vie dans cette catastrophe aérienne.

 

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales