Quand les habitants de Séoul découvrent des flyers anti-Trump d'une rare violence (IMAGES)

Quand les habitants de Séoul découvrent des flyers anti-Trump d'une rare violence (IMAGES)© Captures d'écran Twitter, @MATTOOLEY, @chadocl
Quelques-unes des images de propagande nord-coréenne diffusées en Corée du Sud.
Suivez RT France surTelegram

Début octobre, quelque 1 500 documents de propagande nord-coréenne ont été découverts dans les rues de la capitale sud-coréenne. On y voit, notamment, des illustrations représentant le président américain dans des scènes particulièrement brutales.

Donald Trump grimé en Hitler et vomissant un missile noir ; ou bien le président américain muselé par de valeureux hommes aux manches retroussées, qui cousent avec du fil ses lèvres ensanglantées ; ou encore, le locataire de la Maison Blanche dont la face rubiconde est brutalement écrasée par un soldat de la République populaire démocratique de Corée : telles sont quelques-unes des images de propagande nord-coréenne que les habitants de Séoul ont pu découvrir jonchant leurs rues, ces derniers jours, selon des clichés relayés par les internautes et la presse.

Début octobre, le magazine américain Newsweek rapportait que, d'après les médias sud-coréens, 1 500 flyers avaient été retrouvés dans la capitale en moins d'une semaine, et confiés par les autorités sud-coréennes au ministère national de la Défense. L'hebdomadaire américain relève que la manière dont ces éléments ont atterri dans les rues de Séoul n'était pas claire...

«Nous devons tuer ce vieil homme fou», peut-on par exemple lire sur l'un de ces objets de propagande diffusé par Pyongyang, cité dans un tweet par un spécialiste de la Corée du Nord repéré par le Huffington Post.

«Mon ami vit à Séoul. Voici quelques-uns des flyers de propagande nord-coréenne qu'il a trouvé lors de son jogging quotidien aujourd'hui», a également tweeté un internaute début octobre, clichés à l'appui.

Ce n'est pas la première fois que Pyongyang parvient à faire parvenir aux Sud-Coréens des documents de propagande. En janvier 2016, par exemple, la Corée du Nord avait lâché sur son voisin méridional une quantité phénoménale de flyers et de DVD contenant des dessins animés ou des émissions télévisées... via des ballions remplis d'hélium.

Paroxysme des tensions entre les deux Corée 

Cet épisode intervient dans un contexte de tensions maximales entre la Corée du Nord d'une part, et les Etats-Unis et leur allié sud-coréen d'autre part. L'été a en effet été marqué par une escalade verbale entre Washington et Pyongyang, le président américain et le dirigeant nord-coréen ayant échangé des menaces de recours au feu nucléaire.

En outre, fin septembre, le ministre sud-coréen de la Défense avait révélé au Parlement avoir un plan pour éliminer physiquement Kim Jong-un, si ce dernier ne renonçait pas à son programme nucléaire. De quoi renforcer l'état d'esprit obsidional de la Corée du Nord... 

Lire aussi : «Une seule chose marchera» avec la Corée du Nord : la nouvelle déclaration mystérieuse de Trump

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix