Vol MH17 : L'Australie diffuse une vidéo révélatrice des premières minutes après le drame

Les débris du vol MH17 de Malaysian Airlines.© Maxim Zmeyev
Les débris du vol MH17 de Malaysian Airlines.

L'Australie a diffusé une vidéo montrant des hommes armés analysant les effets personnels des passagers du vol MH17 éparpillés sur le sol. La vidéo fournit de précieux indices sur ce qui s'est passé.

Le Daily Telegraph de Sydney, qui a diffusé la vidéo ce vendredi, affirme qu'elle a été sortie de la base des rebelles de la république populaire autoproclamée de Donetsk, et reçue seulement cette semaine. Elle aurait été filmée par les rebelles juste après le crash de ce qu'ils pensaient être un avion de combat ukrainien qui vient d'âtre abattu par leurs forces avant de réaliser que ce dernier avait, juste avant, abattu un avion civil, le boeing de la compagnie Malaysian Airlines. 

On voit sur ces images amateur les hommes armés, en treillis, au milieu des débris et des corps, discuter de l'accident et ouvrir les bagages des passagers et de l'équipage pour en trier le contenu sur le sol afin de comprendre d'où provenait l'avion.

Pourtant la presse australienne avance que les hommes sont en train de «piller» les effets personnels des passagers. 

La transcription de la vidéo qui a été publiée peu de temps après cette dernière par News corp Australia qui a confirmé à RT la véracité du script, montre que dans leur conversation, les hommes évoquent un second avion, militaire cette fois, appartenant aux forces armées ukrainiennes qui aurait abattu le MH17 avant d'être abattu à son tour par les combatants de la RPD, ce qui confirme la version russe. 

En parlant de l'avion militaire ukrainien, les hommes disent à plusieurs reprises «le soukhoï» faisant référence au type d'avion.

Extrait de la retranscription© Capture d'écran
Extrait de la retranscription

L'extrait de la retranscription ci-dessus montre la conversation de deux hommes sur place : 

Voix hors champ de la caméra: Tu sais combien il y a de corps ici ?

L'homme qui tient la caméra: Les autres disent que le Soukhoï (l'avion militaire) a abattu l'avion civil et nos gars ont abattu le Soukhoï.

Voix hors champ de la caméra : Mais il est où le Soukhoï ?

L'homme qui tient la caméra Il est là... Et ça c'est un avion civil.

Les médias occidentaux omettent pourtant ce détail clef, donnant une importance primordiale au «pillage» des débris de l'avion par les hommes de la RPD qu'ils accusent d'avoir abattu le MH17 avec un missile sol-air BUK, fourni selon eux par la Russie.

Par ailleurs, la ministre des affaires étrangères Julie Bishop, a affirmé lors d'une interview à la chaîne Nine Network que les autorités australiennes n'étaient pour le moment pas en mesure de confirmer l'authenticité de la vidéo diffusée par le média NewsCorp. Contacté par RT, ce dernier a, lui, confirmé la véracité de la retranscription de celle-ci.

Le Boeing 777 de Malaysia Airlines avait été abattu le 17 juillet 2014 dans une zone proche de la ligne de front entre les forces ukrainiennes et les combatants de la RPD. Le crash avait tué les 298 passagers et membres d'équipage, dont une majorité de Néerlandais et 38 Australiens ou résidents du pays.

Kiev et les Occidentaux accusent les combattants de la République populaire autoproclamée de Donetsk d'avoir directement abbatu l'avion MH17. Moscou, pour sa part, a toujours catégoriquement démenti toute implication dans cette catastrophe, pointant en revanche du doigt les militaires ukrainiens. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales