Lavrov: «un tribunal sur le vol MH17 servira à punir ceux que les USA considèrent comme coupables»

Le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov Source: RIA NOVOSTI
Le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a vertement critiqué la proposition d’organiser un tribunal pénal international sur le crash du Boeing 777 de Malaysia Airlines dans l’est ukrainien en juillet 2014.

A la veille de l'anniversaire de la tradégie du vol MH17, le chef de la diplomatie russe a répondu aux propos de l’ambassadeur américain à Moscou John Tefft. Ce dernier avait déclaré dans une interview parue dans Moskovski Komsomolets que Washington savait qui était responsable de la catastrophe.

«Nous le savons tout simplement. Je ne peux pas entrer dans les détails mais nous savons qui a abattu l‘avion», a déclaré le diplomate américain.

En réaction, Sergueï Lavrov a estimé que cette déclaration mettait en lumière le véritable but de l’initiative de convoquer un tribunal international sur le crash du vol MH17 avant la publication du rapport des enquêteurs.

«Si la position de Washington est vraiment telle que l’a exprimé M. Tefft, l’idée d’un tribunal devient plus claire : si Washington est au courant de toute l’affaire, et que les Etats-Unis soutiennent activement la création d’un tribunal par une résolution du Conseil de sécurité, (…) on voit que ce tribunal doit punir ceux qui sont considérés comme coupables par Washington», a estimé le chef de la diplomatie russe lors d’une conférence de presse.

Mardi, la Malaisie, soutenue par l’Australie, les Pays-Bas, l’Ukraine et la Belgique, a introduit devant le Conseil de sécurité de l’ONU un projet de résolution visant la création d’un tribunal pénal international afin de traduire en justice ceux qui sont responsables du crash du Boeing de Malaysia Airlines.

La Russie estime qu’il est prématuré et contreproductif de soulever cette question avant la publication d’un rapport officiel rédigé par les experts néerlandais après plus d’un an d’enquête.

Le vol MH17, opéré par un Boeing 777 qui effectuait la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, s’est écrasé dans l’est de l’Ukraine le 17 juillet 2014. Les 283 passagers et 15 membres d’équipage ont péri dans la catastrophe.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales