Catalogne : la justice ordonne à Google de retirer une application liée au référendum d'indépendance

Catalogne : la justice ordonne à Google de retirer une application liée au référendum d'indépendance© Yves Herman Source: Reuters
Un manifestant pour l'indépendance de la Catalogne le 29 septembre 2017.

La justice espagnole a demandé au géant américain Google de désactiver une application expliquant comment et où se rendre pour voter au référendum pour l'indépendance de la Catalogne, interdit par les autorités espagnoles.

Le Tribunal supérieur de justice de Catalogne, chargé de faire respecter la loi espagnole dans les communautés autonomes, a ordonné à Google de désactiver une application mise à disposition des usagers pour leur permettre de savoir où et quand voter pour le référendum organisé le 1er octobre. La justice estime que l'application «On Votar 1-Oct», disponible au téléchargement sur la plateforme en ligne d'applications pour smartphones Google Play, est contraire aux principes de la Constitution en vertu desquels ce scrutin est illégal. 

L'institution a par ailleurs ordonné au géant américain de l'informatique de bloquer systématiquement toute nouvelle application développée par l'adresse e-mail ayant proposé l'application contrevenante.

Les autorités locales de Catalogne ont rappelé le 29 septembre que le vote se tiendrait comme prévu le 1er octobre, dans un climat de haute tension avec les autorités espagnoles, qui n'ont pas autorisé le scrutin.

Côté français, le président Emmanuel Macron a déclaré faire confiance au chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, dans sa «détermination à défendre les intérêts de toute l’Espagne», en marge d'une réunion européenne des pays membres de l'Union européenne le 29 septembre à Tallinn, en Estonie.

Lire aussi : Les étudiants catalans manifestent pour l’indépendance à Barcelone

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.