L’Equateur va étendre le droit d'asile accordé à Julian Assange, craignant pour sa vie

L’Equateur va étendre le droit d'asile accordé à Julian Assange, craignant pour sa vie Source: RT
Le président équatorien Lenin Moreno.

L’Equateur a décidé d’étendre le droit d'asile politique qu'il a octroyé à Julian Assange, craignant pour la sécurité du fondateur de WikiLeaks. Le cybermilitant vit reclus dans l'ambassade d'Equateur à Londres depuis 2012.

«L’Equateur a décidé d’accorder l’asile politique à Assange parce que nous pensons que sa vie est en danger et Assange lui-même en convient», a déclaré le président équatorien Lenin Moreno à RT Espagne dans un entretien exclusif. «La peine de mort a été abolie en Equateur, alors notre pays a le droit d’accorder l’asile. Nous allons continuer à lui donner notre appui tant que l’on estimera que sa vie peut être en danger», a-t-il poursuivi.

Julian Assange réside dans l’ambassade d'Equateur à Londres depuis 2012, après s’y être réfugié pour éviter d'être extradé en Suède où il devait répondre à des accusations de viol.

Les autorités suédoises ont abandonné leurs poursuites contre le fondateur de WikiLeaks le 19 mai 2017, mais la police britannique a fait savoir que Julian Assange serait tout de même arrêté s’il quittait l’Ambassade. Julian Assange a en effet contrevenu aux conditions de sa liberté provisoire en se réfugiant à l'ambassade d'Equateur plutôt que de se rendre aux autorités britanniques.

Assange toujours rebelle, même avec ses protecteurs

Lenin Moreno a noté que le gouvernement équatorien avait prié le cybermilitant de ne pas commenter sa politique, requête que l’Australien a ignorée.

«Il a continué à exprimer son opinion sur ce sujet. Nous le laissons faire pour éviter de restreindre sa liberté d’expression, mais nous lui demandons instamment de s’en abstenir», a commenté le président équatorien, en exercice depuis mai 2017.

En effet, après les élections ayant amené Lenin Moreno au pouvoir, Julian Assange a tweeté qu'il publierait des preuves de la corruption de l’Equateur s'il venait à en prendre connaissance.

Au cours de cette interview, Lenin Moreno a aussi discuté de la relation de son pays avec la Russie, disant que l’Equateur avait besoin de «se rapprocher de pays comme la Russie». Il a remercié le gouvernement russe d’avoir autorisé des milliers d’étudiants équatoriens à étudier dans la Fédération.

Lire aussi: Pour Assange, capitalisme, athéisme et féminisme sont responsables de la baisse de natalité

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.