Qatar, champion du monde des gouvernements efficaces et de l’exploitation des travailleurs migrants

L'île artificielle de Pearl Qatar à la périphérie de la capitale, Doha© Wikipedia
L'île artificielle de Pearl Qatar à la périphérie de la capitale, Doha

Malgré un régime autocratique où les femmes sont victimes de discriminations, où les travailleurs migrants sont exploités et où la liberté d'expression est réduite, le Qatar est un modèle de gouvernement efficace, selon le Forum Economique Mondial.

Selon le rapport du Forum Economique Mondial (WEF) dont l'étude pour calculer l'efficacité globale des gouvenements de 144 pays se base sur plusieurs critères réunis, tels que les dépenses inutiles, la réglementation sur les entreprises et la transparence des projets politiques, l'émirat du Golfe riche en pétrole, a terminé premier du classement devant Singapour, Hong-Kong et la Finlande, les Emirats Arabes Unis et la Nouvelle Zélande. 

Un résultat plutôt étonnant étant donné que le Qatar, où le souverain Cheikh Tamim bin Hamad al-Thani est arrivé au pouvoir en 2013, est actuellement au centre d'une vaste polémique sur le respect des droits de l'Homme ainsi que d'une enquête de corruption dans la décision de la FIFA de lui attribuer l'organisation de la Coupe du Monde de football de 2022. 

Selon Amnesty International, le Qatar «exploite et maltraite régulièrement ses travailleurs migrants» tandis que les femmes «sont confrontées à la discrimination et à la violence».«La liberté d'expression y est strictement contrôlée et la presse pratique l'auto-censure», ajoute l'organisation, s'appuyant notamment sur les nouvelles lois contre la cybercriminalité qui rend illégal toute publication sur la toile de contenu jugé «nuisible aux valeurs sociales du Qatar».

David Roberts, un expert en relations internationales et de la sécurité du Golfe, ayant vécu plusieurs années au Qatar et intérrogé par The Independant, affirme que cette performance du pays dans le classment global est «difficile à comprendre». Selon l'expert, «la plupart des gens qui travaillent au Qatar ne reconnaîtraient pas les résultats de cette étude».

L'économiste en chef du Forum Economique Mondial, Margareta Drzeniek Hanouz a néanmoins insisté sur la légitimité du Qatar à être en tête de son classement, assurant que les résultats obtenus par l'émirat à travers les différents indicateurs étaient édifiants. 

Au sein du classement global, on peut parfois trouver quelques surprises : le Rwanda aurait en effet le septième gouvernement le plus efficace au monde, cela étant dû à «un faible niveau de gaspillage dans les dépenses du gouvernement» du pays. 

Les données de la France © capture d'écran
Les données de la France

Pour ce qui est de la France, elle ne fait partie ni des premiers, ni des derniers du classement. Si l'héxagone excelle dans des domaines tels que le tourisme, la culture ou encore la santé, ses moyennes restent à désirer dans des critères tels que la compétitivité, l'environnement de travail et les resssources naturelles. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales