Grèce: le gouvernement Tsipras prend l'eau

Grèce: le gouvernement Tsipras prend l'eau© Philippe Wojazer Source: Reuters
Le gouvernement Tsipras semble être entré dans une zone de turbulences
Suivez RT France surTelegram

Après le très médiatique Yanis Varoufakis, un autre membre du gouvernement grec a décidé de jeter l'éponge. Nadia Valavani, ministre adjointe aux Finances, vient de démissionner estimant que le plan accepté par le leader de Syriza n'était pas viable.

«Je ne vais pas voter en faveur de ce projet de loi et je crois qu'on ne peut pas rester au gouvernement si on vote contre» a déclaré la ministre adjointe aux Finances Nadia Valavani devant les medias, annonçant du même coup sa démission. Cette dernière a par ailleurs déclaré qu'elle avait écrit au Premier ministre grec, Alexis Tsipras, pour dénoncer le fait que l'accord qu'il venait de signer avec les créanciers «n'était pas viable».

Le comité central du parti d'extrême-gauche et anti-austérité, Syriza vient d'ailleurs d'annoncer qu'il s'opposait aux réformes que le gouvernement s'apprête à mettre en oeuvre, ces dernières étant jugées «incompatibles avec la Gauche».

De très mauvais signaux pour Alexis Tsipras, qui doit justement faire adopter au Parlement ces mesures draconniennes, acceptées à Bruxelles en échange d'un nouveau prêt de 86 milliards d'euros.

La semaine dernière, juste avant le dernier round de négociations, c'est le très médiatique Yanis Varoufakis qui avait déjà jeté l'éponge. Si sa démission avait été présentée au départ comme une aide à gouvernement pour mieux négocier à Bruxelles -ses homologues européens ne l'aimant guère- il apparaît aujourd'hui que le chef des Finances grec s'était opposé à Alexis Tsipras, le poussant à adopter une ligne plus dure vis-à-vis des créanciers. En vain.

En savoir plus: La Grèce reste dans l'euro, mais à quel prix ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix