Italie : un chauffeur de bus assiégé et tabassé par des migrants, selon la presse (VIDEO CHOC)

Italie : un chauffeur de bus assiégé et tabassé par des migrants, selon la presse (VIDEO CHOC)
Capture d'écran YouTube/ ©Il Giornale, DR

Un conducteur de la régie de transport de la ville de Parme a dû se retrancher dans son bus en raison de l'agressivité d'un groupe de sept à huit personnes. L'un d'entre eux est parvenu à monter à bord et a roué de coups le chauffeur.

«On va te défoncer la gueule». Un chauffeur de bus de la régie de transports de Parme, identifié par le quotidien national italien Il Giornale par ses initiales, G.P., témoigne de la violence de l'attaque qu'il a subie le 29 août 2017.

Le conducteur entamait son service quand un groupe de sept à huit personnes, des migrants, selon le quotidien italien, bloquent le passage de son véhicule afin de monter à bord. G.P tente alors de garer son bus de façon à les éviter mais en vain. La tension monte rapidement et les individus commence à frapper violemment le bus et à menacer le chauffeur, lequel empoigne son téléphone pour filmer la scène.

L'un des assaillants va même jusqu'à donner des coups de tête dans la vitre de la porte. Un autre entreprend d'écarter les deux battants de la porte de bus. Un contrôleur, resté à l'extérieur tente de calmer le groupe, furieux de ne pouvoir monter à bord. «Toi, tais-toi sinon on t'éclate la figure», lui intime l'un des hommes.

Un agresseur parvient à monter à bord du bus. G.P. tente de le repousser un instant, en vain. Le conducteur est alors repoussé vers le fond du bus et roué de coups, comme on peut le voir sur les images filmées par un autre témoin présent dans le véhicule. «Je croyais que j'allais mourir», se souvient le chauffeur, cité par Il Giornale. Seule l'intervention de la police italienne, alertée par des témoins, a permis de mettre fin à ce début de lynchage. Transporté à l'hôpital, G.P. s'est vu prescrire sept jours d'interruption de travail.

Lire aussi : «Militaires agressés par des migrants à Naples» : un incident défraie la chronique en Italie (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.