11 000 soldats américains sont présents en Afghanistan, contre 8 400 évoqués précédemment

11 000 soldats américains sont présents en Afghanistan, contre 8 400 évoqués précédemment © Goran Tomasevic Source: Reuters
Un soldat américain gravissant un flanc de montagne en Afghanistan.

Le Pentagone a révélé que 11 000 soldats américains étaient stationnés en Afghanistan, et non 8 400 comme cela avait été annoncé précédemment par l'administration Trump. Un nombre appelé à augmenter prochainement.

Le général Kenneth McKenzie a révélé le 30 août que le nombre de soldats américains actuellement présents en Afghanistan était plus élevé que le chiffre de 8 400 évoqué jusque-là : il atteint en effet, officiellement, l'effectif de 11 000.

Ce nombre comprend aussi bien les militaires chargés d'encadrer les soldats afghans avec leurs alliés de l'OTAN, que les forces spéciales déployées dans le combat contre les taliban, Al-Qaïda ou encore l'Etat islamique – contre lequel Donald Trump avait ordonné le largage de la «Mère de toutes les bombes» en avril. 

Plus élevé qu'annoncé précédemment, ce nombre de GIs en Afghanistan devrait en outre croître dans un futur proche.

Donald Trump a en effet donné toutes les prérogatives à son secrétaire d'Etat à la Défense, Jim Mattis, pour décider du nombre de soldats américains à envoyer en renfort pour soutenir le gouvernement afghan, en difficulté face aux groupes islamistes. Même si Jim Mattis «n'a toujours pas pris cette décision», selon le général McKenzie, le nombre le plus souvent évoqué par la presse est de 4 000 militaires de plus sur place.

En octobre 2017, cela fera 16 ans que des soldats américains sont présents en Afghanistan. L'opération initiale lancée par Georges W. Bush consistait alors à renverser les taliban pour instaurer la démocratie puis stabiliser le pays, un objectif encore aujourd'hui bien loin d'être atteint. Le 23 août, le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a reconnu que les Etats-Unis s'attendaient à ce que la pacification de l'Afghanistan prenne beaucoup de temps.

Lire aussi : Pour la Russie la stratégie américaine en Afghanistan est vouée à l'échec

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.