Philippines: un petit garçon courageux émeut la planète

Daniel, le petit garçon courageux qui a ému le monde entier© Capture d'écran réalisée sur le site de l'Indépendant
Daniel, le petit garçon courageux qui a ému le monde entier

La photo de Daniel Cabrera étudiant ses cahiers sur un bout de trottoir a fait le tour du monde en quelques jours, via Facebook. Grâce aux dons qui ont afflué des quatre coins du monde, l'écolier pauvre pourra enfin aller à l'école sereinement.

L'histoire incroyable du petit Daniel Cabrera, 9 ans, commence le mois dernier dans une rue de Mandaue aux Philippines. 

La vision de cet enfant penché sur son cahier d'école, s'éclairant tant bien que mal grâce aux néons blafards d'un fast-food, touche une jeune étudiante en médecine, Joyce Torrefranca. Cette dernière prend une photo de l'écolier et la poste sur sa page Facebook.

I got inspired by a kid ❤️

Posted by Joyce Gilos Torrefranca on mardi 23 juin 2015

Quelques clics plus tard, la publication fait le buzz. La photo est partagée (plus de 7000 fois !) et les commentaires émus se multiplient. Les télévisions locales, intriguées par ce tamtam virtuel, débarquent dans la petite ville pour raconter à leur tour le rude quotidien de l'enfant.

L'enfant qui voulait vivre ses rêves

Un père décédé d'une diarrhée aigüe en 2013, une maman domestique qui ne gagne que 80 pesos (1,5 euro) par jour, deux petits frère et soeur, et une maison qui se résume à l'arrière boutique d'une épicerie.

La mère de famille décrit pourtant son fils comme un petit garçon solide, qui ne désire qu'une seule chose: étudier.

« C'est un garçon studieux et déterminé. Il va à l'école même quand je n'ai pas d'argent pour lui payer son déjeuner. Il me dit toujours: "maman, je ne veux pas rester pauvre. Je veux vivre mes rêves"» explique à la presse la maman de Daniel.

Très rapidement, des dons venus des quatre coins de la planète commencent à affluer pour soutenir le petit écolier. Daniel reçoit de l'argent liquide, du matériel scolaire ainsi qu'une bourse universitaire ! 

I didn't think that a simple photo can make a huge difference. Thank you guys for sharing the photo. With that, we were...

Posted by Joyce Gilos Torrefranca on samedi 27 juin 2015

Selon Violeta Cavada qui gère les affaires sociales de la ville de Mandaue «Daniel est devenu le symbole des enfants pauvres de la ville qui ne peuvent pas étudier faute d'électricité». Mais grâce à la solidarité internationale, l'enfant pourra donc poursuivre ses études et réaliser enfin son rêve: être policier.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales