Il demande à des jeunes d'arrêter de fumer du cannabis... et finit inerte au sol (VIDEO CHOC)

Il demande à des jeunes d'arrêter de fumer du cannabis... et finit inerte au sol (VIDEO CHOC)© Capture d'écran d'une vidéo de la page Facebook @Titus Stevenson
La vidéo de l'agression est devenue rivale.

Dans un train de Dallas, des jeunes s'en sont violemment pris à un quadragénaire, qui les enjoignait à cesser de fumer du cannabis à l’intérieur du wagon. La vidéo de la scène, brutale, est devenue virale, donnant un écho national à l'agression.

«Allez, les gars... Nous sommes dans le train, vous ne pouvez pas attendre ?» Cette injonction a coûté cher à Kennan Jones, 44 ans, rapporte notamment le Washington Post. Dans la soirée du 30 juillet, alors qu'il se trouvait à bord d’un train régional à l'arrêt, à Dallas, un groupe de jeunes assis près de lui fument du cannabis. Indisposé par ce comportement empreint d'incivilité, Kennan Jones leur demande d’arrêter, mais ne parvient qu'à provoquer leur colère : une femme qui fait partie du groupe lui crache alors au visage, avant que la scène ne dégénère rapidement.

Dans une vidéo diffusée sur Facebook par un passager du même wagon, on peut voir une poignée d'individus se mettre à brutaliser le quadragénaire à coups de poings et de pieds. 

La scène se déplace ensuite sur les quais, alors que la victime essaie de se soustraire à ses agresseurs. Mais les assaillants redoublent d'efforts, et l'un d'entre eux se sert même d'un skateboard pour le frapper. A un moment, on entend une jeune femme faisant partie du groupe d'assaillants s'écrier «Attrapez-le !», tandis que l'homme essayait de parer les coups.

Les jeunes agresseurs finissent ensuite par s'éloigner, mais lorsque leur victime se relève et avance dans leur direction en titubant, ils lui assènent à nouveau des coups. Les malfaiteurs remontent ensuite dans le train, le laissant gésir sur le sol.

Attention : la vidéo ci-dessous peut heurter la sensibilité

«Dans ma tête, je n’avais qu’une seule pensée : "Ne perds pas connaissance. Dieu, ne les laisse pas me tuer"», a confié Kennah Jones à la chaîne américaine NBC5.

Le porte-parole de la société de transport responsable du train dans lequel est survenue cette scène effrayante, Mark Ball, a présenté ses excuses à la victime. Son histoire a été largement médiatisée après la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux. La société entend retrouver et punir les agresseurs, toujours d’après Mark Ball.

Pour l'instant, aucune arrestation n'a eu lieu en lien avec l'événement. Une enquête est en cours.

Lire aussi : Une vidéo montre une femme passée à tabac durant la fête de la Musique à Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.