L'Arabie saoudite finance l'islamisme radical au Royaume-Uni, assure une étude

- Avec AFP

L'Arabie saoudite finance l'islamisme radical au Royaume-Uni, assure une étude© Toby Melville Source: Reuters
Des femmes islamistes manifestent à Londres en 2003

L'Arabie saoudite est la principale source de financement de l'islamisme radical au Royaume-Uni, affirme un institut de recherche britannique dans une étude publiée le 5 juillet, que l'ambassade saoudienne à Londres a «catégoriquement» rejetée.

«Si certaines organisations du Golfe ou d'Iran se sont rendues coupables de promouvoir le fondamentalisme, celles d'Arabie saoudite sont assurément en tête de liste», a déclaré Tom Wilson, membre du centre de réflexion conservateur britannique Henry Jackson Society, et auteur d'un rapport accablant pour le royaume wahhabite concernant son financement de l'islamisme radical au Royaume-Uni.

Depuis les années 1960, «[le royaume] a dépensé des millions de dollars pour exporter l'idéologie wahhabite, notamment dans les communautés musulmanes des pays occidentaux», avance l'étude parue le 5 juillet. 

Selon le rapport, ce soutien a pris la forme de dotations accordées aux mosquées et aux institutions éducatives islamiques, qui ont accueilli des «prêcheurs radicaux» et diffusé une «littérature extrémiste». Certains leaders religieux officiant au Royaume-Uni ont également été formés en Arabie saoudite, toujours selon l'étude.

Le centre de recherche dénonce un manque d'informations disponibles sur le sujet, entretenu selon lui par le ministère de l'Intérieur britannique. Il rappelle que l'engagement pris en 2015 par le gouvernement conservateur d'analyser le financement étranger du fondamentalisme n'a donné lieu à aucune publication.

Il a exhorté le gouvernement britannique à lancer une enquête publique et à exiger davantage de transparence dans les flux financiers provenant de l'étranger, et notamment d'Arabie saoudite.

Ce pays est le premier partenaire commercial du Royaume-Uni au Moyen-Orient. Les exportations de biens et services britanniques y représentaient 7,4 milliards d'euros en 2015.

L'Arabie saoudite dément toute implication

Dans un communiqué, l'ambassade saoudienne à Londres a catégoriquement démenti les affirmations du rapport de la Henry Jackson Society.

«Nous ne tolérons pas les actions et l'idéologie du radicalisme violent, et nous ne nous arrêterons que lorsque ces organisations seront détruites», a-t-elle déclaré.

L'Arabie saoudite abrite les deux principaux lieux saints musulmans, La Mecque et Médine, et est régie par le wahhabisme, une version rigoriste de l'islam. 

Lire aussi : L'Arabie saoudite est un Etat terroriste selon le commandant des Gardiens de la révolution iranienne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»