Tir de missiles iraniens sur des zones rebelles en Syrie en représailles à l'attentat de Téhéran

Tir de missiles iraniens sur des zones rebelles en Syrie en représailles à l'attentat de Téhéran Source: AFP

L'Iran a procédé à un tir de missiles balistiques à moyenne portée sur des zones syriennes contrôlées par des groupes rebelles dans la province de Deir ez-Zor, le 18 juin. Il s'agit de représailles après l'attentat de Téhéran.

Selon l'agence de presse iranienne Tasnim, qui rapporte les déclarations d'un Gardien de la révolution, l'armée iranienne a procédé à un tir de missiles balistiques de moyenne portée le 18 juin. Lancés depuis les provinces occidentales de Kermanshah et du Kurdistan iranien, les missiles avaient pour cible le quartier général d'un groupe rebelle situé dans la province syrienne de Deir ez-Zor.

Une vidéo présumée du tir a été diffusée sur les réseaux sociaux.

Le tir iranien intervient en représailles à l'attentat de Téhéran, dont l'Iran tient le groupe rebelle visé pour responsable. «La moindre goutte de sang iranien versé sera vengée», a déclaré l'un des Gardiens de la révolution en commentaire à cette opération.

Le double attentat, qui a visé le parlement iranien ainsi que le mausolée du l'ayatollah Khomeiny à Téhéran le 7 juin a fait 17 morts et des dizaines de blessés selon un nouveau bilan revu à la hausse. Daesh a revendiqué ces attaques meurtrières. 

Lire aussi : La Chine et l'Iran mènent un exercice militaire naval conjoint dans le détroit d'Ormuz

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales