Les Etats-Unis félicitent la Russie pour sa fête nationale… avec trois jours de retard

Les Etats-Unis félicitent la Russie pour sa fête nationale… avec trois jours de retard© Ramil Sitdikov / Sputnik
Les Russes célébraient le Jour de la Russie, une fête nationale, le 12 juin

Perturbée par un changement dans les règles diplomatiques selon Washington, l’administration Trump s’est légèrement emmêlée les pinceaux en présentant le 15 juin ses vœux aux Russes... qui commémorent l’indépendance de leur pays de l’URSS le 12 juin.

Dans un communiqué de presse publié le 15 juin sur le site du département d’Etat américain, le secrétaire d'Etat Rex Tillerson a présenté ses meilleurs vœux à «tous les Russes» à l’occasion de leur fête nationale, de la part du président Donald Trump.

Si l’intention est certes louable, le timing est légèrement problématique, puisque le Jour de la Russie était en fait… le 12 juin.

Les employés de l’ambassade russe à Washington s’étaient étonnés de ne pas avoir reçu de vœux en provenance du gouvernement américain, une première depuis 25 ans. «C’est la première fois que cela arrive, pour autant que nous nous souvenons. Tirez vos propres conclusions», avait déclaré le porte-parole de l’ambassade Nikolaï Lakhonine au média Sputnik le 13 juin.

La diplomatie s’emmêle les pinceaux

Le département d’Etat américain a assuré que la confusion avait été induite par un changement opéré dans le protocole diplomatique. Selon les nouvelles règles, ce sont les ambassades, situées dans les pays étrangers, qui sont chargées de présenter leurs vœux de la part de Washington, a expliqué un porte-parole du département d’Etat américain à l’agence de presse russe TASS.

La situation a en tout cas eu le mérite d’amuser la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, qui a déclaré à la presse le 15 juin : «J’ai l’impression que nos collègues ont confondu quelque chose : soit il y a de la confusion sur la pratique à suivre, soit [sur] l’explication à donner. C’est très difficile à comprendre, la situation est cocasse.»

Elle a toutefois fait remarquer qu’elle n’était pas convaincue par les explications américaines, plusieurs autres pays ayant reçu les vœux de Washington depuis le début du mois de juin. «Peut-être que dans le climat de panique antirusse, [ils] ont eu peur de dire quelque chose de gentil à la Russie», a estimé Maria Zakharova.

Devenu officiellement un jour férié en 1994, le Jour de la Russie est commémoré chaque année en hommage à la déclaration d’indépendance de la Russie de l’Union soviétique, le 12 juin 1990.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales