«Faux témoignages et mensonges» : Donald Trump fustige le témoignage de l’ex-patron du FBI

 «Faux témoignages et mensonges» : Donald Trump fustige le témoignage de l’ex-patron du FBI© Joshua Roberts Source: Reuters
Donald Trump

Sur Twitter, le président américain a vigoureusement dénoncé le témoignage devant le Sénat de James Comey, ex-patron du FBI. Il lui a reproché d'avoir divulgué des détails de leurs conversations et l'a accusé d'avoir menti.

«Malgré tant de faux témoignages et de mensonges, confirmation totale et complète [de ma version des faits]... et WOW, Comey est une balance !», a tweeté Donald Trump le 9 juin. Dans cette publication, le locataire de la Maison Blanche faisait référence à l'audience de l’ex-directeur du FBI James Comey devant la commission du renseignement du Sénat, lors de laquelle il avait évoqué d'anciennes conversations avec le président américain.

James Comey a dévoilé le contenu de plusieurs de ces conversations en raison, a-t-il fait valoir, des circonstances, du sujet abordé et de la personne avec laquelle il communiquait – en l’occurrence Donald Trump, président des Etats-Unis.

L’ancien directeur du FBI a également admis lors de son audience avoir lui-même organisé la fuite du contenu de ces conversations à la presse, afin de précipiter la nomination d'un procureur spécial sur l'enquête sur la supposée collusion entre l'équipe de Donald Trump et la Russie durant la campagne présidentielle.

«Monsieur Comey a admis avoir divulgué unilatéralement et discrètement des communications privilégiées avec le président à la presse. Ce sera aux autorités compétentes de déterminer si ces fuites doivent faire l'objet d'une enquête», avait réagi à ces propos l’avocat personnel de Donald Trump, Marc Kasowitz, dans un communiqué.     

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.