Le F-35, nouveau fleuron de l’aviation américaine, s'avère largement surestimé

Un chasseur F 35B© US AIR FORCE Source: Reuters
Un chasseur F 35B

Le chasseur américain F-35, l'avion le plus cher de l’histoire, s’est révélé être complètement incapable de lutter contre un autre appareil, selon le rapport d'un pilote d'essai. Le projet est donc mis en question pour son coût extrême.

Le F-35, véritable fierté des forces aériennes américaines est un chasseur furtif de pointe de la cinquième génération. Le coût total du programme a atteint jusqu'ici une somme astronomique de 1,5 trillion de dollars.

Cependant malgré ses technologies sophistiquées, l’avion a été battu par un F-16 vieux de 40 ans dans un combat aérien simulé qui a au lieu le 14 janvier 2015 au-dessus des eaux de l’océan Pacifique. Comme l'affirme le pilote d’essai, qui a rédigé un rapport de cinq pages, le F-35 «a subi un désavantage sur le plan de l'énergie à chaque combat», bien qu’il ne transporte pas d’armes, alors que le F-16 était alourdi par deux réservoirs additionnels. L’objectif du F-35 était d’abattre le F-16. Mais il éprouvait des problèmes aérodynamiques tels qu'un taux de tangage insuffisant. De plus, de faibles capacités de vol et des problèmes techniques ont été enregistrés.

Le pilote du F-35 a découvert également qu’il ne pouvait pas tourner sa tête confortablement dans le cockpit trop exigu. «Le casque était trop grand pour l’espace du cockpit», a-t-il confié.

Ce n'est pas la première fois que F-35 connaît des anomalies. Ainsi, en avril dernier, le Congrès avait appris que le système logiciel du chasseur, nommé «le cerveau» de l’avion, donnait des résultats faussement positif 80% du temps ce qui aurait pu entraîner un allongement des délais de développement.

Pour Pierre Spray, un des concepteurs du F-16, la victoire sur le F-35 dans le combat aérien simulé n’est pas une surprise. «Cet avion sera battu par n’importe quel chasseur moderne dans le monde. Ce test était une épreuve de sa capacité en tant que chasseur», a dit Pierre Spray. D’après les dires de l’expert, le F-35 est trop lourd et le moteur n’est pas assez grand pour lever l’appareil, les ailes sont trop petites pour effectuer des manœuvres. «Il est extrêmement important pour un chasseur d’avoir des ailes très grandes», explique Pierre Spray.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales