Une attaque virulente de l'ayatollah iranien Khamenei contre l'Arabie saoudite

- Avec AFP

Une attaque virulente de l'ayatollah iranien Khamenei contre l'Arabie saoudite© Caren Firouz Source: Reuters
L'ayatollah Ali Khamenei

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a lancé une virulente attaque contre l'Arabie saoudite en qualifiant de «gens indignes» ses dirigeants, selon son site officiel.

«Malheureusement des gens indignes ont pris le destin de communautés musulmanes et de certains gouvernements comme celui de l'Arabie saoudite», a déclaré l'ayatollah Ali Khamenei lors d'une réunion le 27 mai à l'occasion du début du mois du ramadan.

«En apparence, ces gens croient au Coran [...] mais dans la pratique ils agissent contre ses enseignements. Ils sont intimes avec les infidèles et offrent aux ennemis les biens qu'ils devraient utiliser pour leur peuple», a-t-il dit.

«Comme les Américains l'ont dit, ils vont juste leur pomper leur argent comme à une vache à lait et en fin de compte les égorger», a affirmé le guide.

L'Arabie saoudite sunnite et l'Iran chiite, deux puissances régionales rivales, s'opposent sur tous les conflits régionaux.

Lors d'un sommet qui a réuni le 21 mai à Riyad les Etats-Unis, les pays arabes et des Etats musulmans, l'Iran a été accusé par le président américain Donald Trump et le roi Salmane d'Arabie de soutenir le «terrorisme» à travers le monde musulman.

Le président modéré iranien, Hassan Rohani, triomphalement élu, avait dénoncé lundi la réunion de Riyad comme un «show» sans aucune «valeur politique».

Le président américain a signé à Riyad des contrats gigantesques d'un montant total de 380 milliards de dollars, dont 110 milliards consacrés à l'armement dans une région en proie à de nombreux conflits, notamment en Syrie, au Yémen et en Irak, où Téhéran et Riyad se livrent des guerres par procuration. 

Ali Khamenei a également dénoncé «le comportement contraire au Coran au Yémen et à Bahreïn» et a ajouté : «Ceux qui commettent de tels actes contre les musulmans [...] sont condamnés au déclin et à la disparition.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.