Tentative d'incendie d'une mosquée dans la banlieue de Manchester quelques heures après l'attentat

Tentative d'incendie d'une mosquée dans la banlieue de Manchester quelques heures après l'attentat
Suivez RT France surTelegram

La porte d'une mosquée de la ville d'Oldham a été brûlée dans un incendie criminel selon la police, sans faire de victime. L'imam n'écarte pas la possibilité d'une «vengeance» par rapport à l'attentat de Manchester.

Quelques heures après l'attentat survenu à la sortie de la Manchester Arena le 22 mai qui a fait 22 morts, et alors que son auteur Salman Abedi n'avait pas encore été identifié, une mosquée de la ville d'Oldham, près de Manchester, a été la cible d'une tentative d'incendie.

Le feu a été allumé au niveau de la porte du centre islamique Jamia Qasmia Zahidia, mais il ne s'est toutefois pas propagé au reste du bâtiment.

«Vers 3h du matin le mardi 23 mai, un incendie criminel a été signalé à la police d'Oldham», a déclaré au journal britannique The Independent une porte-parole de la police. «Personne n'a été blessé et une enquête est en cours», a encore précisé la porte-parole.

L'imam de la mosquée, Mohammad Saddiq, a confié au Daily Mail que personne ne se trouvait dans l'édifice religieux au moment des faits. «Nous ne savons pas pourquoi quelqu'un s'en prendrait à nous. Nous sommes un centre religieux et éducatif. Cela fait trois ans que je travaille ici, et je n'ai jamais eu affaire à un incident de ce genre», a-t-il expliqué.

L'imam n'écarte pas la possibilité d'une «vengeance» consécutive à l'attentat de Manchester, précisant cependant qu'il ne pouvait à l'heure actuelle rien confirmer.

Lire aussi : Les habitants de Manchester se réunissent pour rendre hommage aux victimes

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix