Aucun assaillant retrouvé dans le Washington Navy Yard toujours bouclé par la police

Aucun assaillant retrouvé dans le Washington Navy Yard toujours bouclé par la police Source: Reuters
Un policier devant le Washington Navy Yard
Suivez RT France surTelegram

La police américaine a déclaré qu’elle n’avait retrouvé ni les supposés assaillants ni leurs armes à l’intérieur de l’ancien chantier naval et arsenal de la marine américaine de la capitale Washington.

Sur son compte Twitter officiel, la U.S. Navy (Marine américaine) a confirmé que le bâtiment a été encerclé par la police, sans pourtant préciser la nature de l’incident, qui aurait eu lieu environ à 7h30 locales. 

Les forces policières sont massivement présentes sur le site où ont eu lieu les attaques. Les rues sont bloquées dans environ huit quartiers aux alentours du site.

Auparavant, les sources sécuritaires ont annoncé que la police recherche actuellement deux assaillants à l’intérieur du Navy Yard. Cependant, d’après les responsables de l’établissement, aucun assaillant n’a été retrouvé à l’intérieur jusqu'à présent.

D'après Sky News, les autorités fédérales estiment que le signal initial reçu par la police sur la présence d’un assaillant au sein du Navy Yard et des tirs pourrait être un canular. La personne qui a appelé les forces de sécurité pour les informer de l’incident est actuellement interrogée par la police, fait savoir NBC4.

Le porte-parole du Navy Yard a confirmé aux médias locaux que l’incident n’a pas fait de victimes.

L’établissement en question, une des plus vielles installations navales aux Etats-Unis, se trouve à proximité de la rivière Anacostia, à peu près à un kilomètre du Capitole des États-Unis.

Auparavant, le département de la Sécurité intérieure et le FBI avaient publié un avertissement appelant les autorités locales et le public à rester vigilants face aux possibles incidents durant le week-end du Jour de l’Indépendance des Etats-Unis, célébré le 4 juillet.

Cet incident fait écho à une attaque similaire qui a eu lieu en 2013, lorsqu’un assaillant, Aaron Alexis, avait fait irruption dans ce même Navy Yard, tuant 12 personnes.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix