Election présidentielle en Iran : le président sortant Rohani devance le conservateur Raissi

- Avec AFP

Election présidentielle en Iran : le président sortant Rohani devance le conservateur Raissi© Ali Shaigan / AFP
Des femmes se préparant à voter dans la ville iranienne de Qom

Présenté comme le candidat modéré de la présidentielle iranienne, le président sortant, Hassan Rohani, récolte environ 56% des suffrages, selon des résultats partiels. Des membres du camp adverse, plus conservateur, ont reconnu leur défaite.

Le 20 mai, la télévision d'Etat iranienne Irib a félicité le président Hassan Rohani de sa réélection pour un second mandat de quatre ans face au religieux conservateur, Ebrahim Raissi.

Si les résultats officiels et définitifs de l'élection présidentielle n'ont pas encore été annoncés par le ministère de l'Intérieur, celui-ci avait fait savoir plus tôt le 20 mai qu'Hassan Rohani devançait largement son adversaire Ebrahim Raissi.

«Sur 25,9 millions de bulletins dépouillés, Rohani obtient 14,6 millions et Raissi 10,1 millions», avait déclaré le vice-ministre de l'Intérieur, Ali Asghar Ahmadi, lors d'une intervention sur Irib. Il a précisé qu'il y avait eu plus de 40 millions de votants sur 56,4 millions d'électeurs inscrits.

En pourcentage, cela signifie que sur la base de ces résultats partiels, Hassan Rohani aurait obtenu environ 56% des voix contre 39% pour son adversaire.

Le ministère de l'Intérieur doit annoncer progressivement les résultats qui arrivent des différentes provinces, avant ceux des grandes villes, dont Téhéran.

Avant même l'annonce des derniers résultats, des dirigeants conservateurs ont reconnu la victoire du président sortant, décrit comme modéré par la presse occidentale.

«Les premiers décomptes montrent que M. Rohani est le vainqueur [...] et il faut le féliciter», a écrit sur l'application Telegram Alireza Zakani, ancien député conservateur qui avait activement participé à la campagne contre la réélection du président iranien sortant.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.