Raif Badawi, l'appel à la clémence de députés français

Des membres d'Amnesty International manifestant pour Raif Badawi© Edgard GarridoSource: Reuters
Des membres d'Amnesty International manifestant pour Raif Badawi

Ils sont 125 députés à avoir adresser à l'ambassadeur d'Arabie saoudite en France une lettre de plaidoyer en faveur du blogueur. Ce dernier avait été condamné début juin à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour «insulte à l'Islam».

A l'origine de cette démarche, la vice-présidente PS de l'Assemblée Sandrine Mazetier et le député PS Daniel Goldberg. Si pour le moment la lettre n'a été signée que par des députés de gauche, les initiateurs espèrent voir des députés de droite rejoindre leur appel.

En savoir plus: Arabie Saoudite: aucune clémence pour Raif Badawi

La lettre des députés souligne que toute possibilité de voie judiciaire étant désormais épuisée, seule la clémence des autorités saoudiennes pourra sortir Raif Badawi de prison. Cet appel intervient en plein Ramadan, une période généralement favorable à la libération de prisonniers.

Si cet appel est entendu, les députés français espère que cela profitera à d'autres prisonniers d'opinion, tel Waleed Abu Al-Khair, l'avocat de Raif Badawi.

Amnesty France a salué ce geste des députés français, tout en regrettant que le gouvernement français ne soit pas plus «volontariste sur le respect des droits humains en Arabie saoudite». L'organisation internationale estime ainsi que les droits de l'homme sont «les grands oubliés du rapprochement géopolitique majeur entre les deux pays».

En savoir plus: France et Arabie saoudite, une relation stratégique en or

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales