La police aurait tué un haut responsable des Frères Musulmans dans un raid au Caire

Une manifestation de membres des frères Musulmans© Amr DalshSource: Reuters
Une manifestation de membres des frères Musulmans

9 «activistes islamistes armés» auraient été tués dans un raid de la police dans la banlieue du Caire, ont affirmé des responsables de la police. Parmi eux figurerait un haut responsable des Frères Musulmans.

Un haut responsable des Frères musulmans et ancien parlementaire, Nasser al-Houfi, figurerait parmi les neuf activistes tués, selon un avocat de la confrérie islamiste qui s'est exprimé sous couvert d'anonymat.

Les hommes armés auraient été sous mandat de recherche pour des actes de sabotage et de vandalisme. Ils auraient ouvert le feu alors qu'une patrouille de la police venait les arrêter dans leur appartement de la banlieue du Caire, selon ces responsables. Ils ont été tués lorsque la police a répliqué, d'après ces même sources.

Selon l'avocat de la confrérie, la famille de Nasser al-Houfi serait «en route pour récupérer son corps».

La confrérie des Frères Musulmans dont est issu Mohamed Morsi, destitué de son poste de président par l'armée en 2013, est considérée comme terroriste en Egypte.

Plus tôt dans la journée, une série d'attaques coordonnées a été perpétrée dans le nord de l'Egypte, dans la péninsule du Sinaï, près des localités de al-Arich et de Sheikh Zuweid.

Le groupe terroriste Daesh a revendiqué ces attaques contre des soldats de l'armée égyptienne et des policiers, faisant 70 victimes parmi les soldats et les civils selon les déclarations de reponsables. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales