Un citoyen américain autorisé à s'appeler Hitler par la justice

Un citoyen américain autorisé à s'appeler Hitler par la justice Source: Reuters
Photographie d'illustration

Une cour de justice du New Jersey a satisfait la demande du suprémaciste Isidore Heath Campbell, qui souhaitait adopter le nom de famille du leader du IIIe Reich.

Le 8 mai, au jour du 72e anniversaire de la victoire sur le nazisme, une cour de justice du NewJersey (Etats-Unis) a autorisé un homme de 44 ans, Isidore Heath Campbell, à changer son nom de famille pour celui de... Hitler. 

«Mon permis de conduire a déjà été modifié, mon assurance, ma carte d’identité, tout ce dont j’ai besoin a déjà été modifié», a déclaré l'individu, un adorateur du dictateur allemand, cité par le média américain My Central Jersey.

Le tribunal a déclaré avoir pris sa décision conformément à la législation du New Jersey en matière de changement de nom : seuls les patronymes obscènes ou contenant des nombres, des symboles ou des mentions illisibles sont proscrits dans cet État des Etats-Unis.

Isidore Heath Campbell se déclare fasciné par le IIIe Reich, arbore la moustache et l’uniforme d'Adolph Hitler et s’est fait tatouer une croix gammée au niveau du cou. Il est même apparu dans un documentaire sur les admirateurs du Führer : «A la rencontre des Hitler» (2014).

Dorénavant, les initiales du suprémaciste, I.H.H., correspondront à l’acronyme du salut nazi : «I Hail Hitler» («Je salue Hitler»)...

Le quadragénaire a fait l’objet de plusieurs plaintes pour violences domestiques et a perdu la garde de ses neuf enfants. En 2015, après s'être enfui de chez lui pour échapper à la police, il a été condamné à 180 jours de prison pour obstruction à la justice et résistance active.

Lire aussi : Pays-Bas : la présence d'Adolf Hitler dans des livres de coloriage pour enfants passe mal

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales