Daesh menace de renverser le Hamas

Membres des forces de sécurité nationale, Gaza© Suhaib Salem Source: Reuters
Membres des forces de sécurité nationale, Gaza

Dans une vidéo, l'Etat islamique accuse le Hamas de ne pas faire appliquer la loi religieuse de façon assez stricte et menace de faire de la bande de Gaza l'un de leurs fiefs.

La vidéo, adressée aux «tyrans de Gaza» et émise du fief de l'État islamique en Syrie, sonne comme un défi public envers le Hamas. L'Etat islamique accuse le arti au pouvoir à Gaza d'être «laïc» et sous l'influence directe de l'Iran et des Etats-Unis.

La vidéo appelle également les Gazaouis, via les réseaux sociaux, à rester loin des bâtiments du Hamas et à ne pas s'opposer à l'Etat islamique. 

La menace est claire: «La règle de la charia  sera appliquée dans la bande de Gaza, malgré vous. Nous jurons que ce qui se passe aujourd'hui en Syrie, et en particulier dans le camp de Yarmouk se passera aussi dans la bande de Gaza» dans une référence à ce quartier de Damas où vivent de nombreux réfugiés palestiniens et qui a été assiégé par les forces de l'Etat islamique début avril. Le conflit entre le Hamas et les partisans des groupes salafistes avait débuté dans ce camp, ce qui explique en partie leur relation actuelle.

Le Hamas conduit, depuis ces derniers mois, une répression sévère contre les groupes salafistes opérant dans l'enclave après toute une série d'attaques à la bombe non revendiquées. Les djihadistes palestiniens s'opposent en effet à toute trêve avec Israël ainsi qu'à la réconciliation avec la faction palestinienne rivale, le Fatah. 

Les services sécuritaires affiliés au Hamas ont ainsi mené une campagne d’arrestation contre des cadres et des éléments soupçonnés de prêter allégeance à Daesh. 

Fin mai, à Gaza , un groupe se faisant appelé l'Armée islamique et prétendant être affilié à l'Etat islamique a tué Saber Siam, un haut commandant du Hamas. Début juin, à Gaza, c'est un leader salafiste palestinien, partisan de l'Etat islamiste, qui a été abattu par la police.

La lutte du Hamas contre les djihadistes liés à l'Etat islamique ne convainc pourtant pas Israël. Le ministre de renseignement, Israël Katz, a ainsi accusé le Hamas de collaborer avec des groupes affiliés à l'Etat islamique dans le Sinaï égyptien.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales