Un britannique lance une campagne de dons sur internet pour payer les dettes de la Grèce

Une collecte de dons pour sauver la Grèce ?© Pawel Kopczynski Source: Reuters
Une collecte de dons pour sauver la Grèce ?

A quelques heures du défaut de paiement de la Grèce, un britannique a lancé une campagne de dons sur internet pour rembourser les 1,6 milliard que le pays doit au FMI. Persuadé du succès de son action, il compte sur la générosité des citoyens.

Exaspéré par l'attitude des hommes politiques européens vis-à-vis de la situation grecque, un britannique originaire de York a décidé de lancer une campagne de dons sur internet pour rembourser la dette de la Grèce au Fonds monétaire international (FMI). 

Thom Feeney est convaincu qu'en l'absence de solidarité politique, les citoyens européens seront plus aptes à tendre la main à leurs cousins grecs. 

En contrepartie d'un don, l'homme propose aux intéressés des colis gastronomiques de produits typiquement grecs (feta et salade d'olives pour 6 euros) ou encore des cartes postales à l'éfigie du premier ministre Alexis Tsipras (3 euros). Non sans humour, il précise que pour un don d'un million d'euros, le bienfaiteur recevra en tout et pour tout la gratitude incommensurable de milliers de citoyens grecs.  

Thom Feeney n'est évidemement pas en mesure de pouvoir promettre à lui seul ces «cadeaux» que recevront les éventuels bienfaiteurs en échange de leur don. Malgré cela, il est persuadé que si son projet arrive à soulever avec succès les 1,6 milliard d'euros nécessaires pour payer les dettes de la Grèce, le gouvernement local sera tellement reconnaissant, qu'il respectera ces engagements. 

Pour le moment, le projet de Feeney n'a reçu que 44 241 euros de promesses de dons. Malgré cela, l'homme insiste sur le sérieux de son action et espère réellement parvenir à amasser suffisamment d'argent. 

«Je me plais à penser que le peuple grec serait heureux de la réaction de leurs cousins ​​européens», a-t-il déclaré à BuzzFeed News.

En savoir plus : La recette de Jim Rogers pour la Grèce, faire faillite, tourner la page et repartir de zéro

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales