Afghanistan: au moins 100 tués et blessés dans l'attaque d'une base militaire par des Taliban

- Avec AFP

Afghanistan: au moins 100 tués et blessés dans l'attaque d'une base militaire par des Taliban© SHAH MARAI Source: AFP
Des membres des forces de l'ordre afghanes (Photographie d'illustration)

D'après l'armée afghane, des combattants talibans ont pris d'assaut une base militaire du pays, le 21 avril. 100 personnes ont été tuées et blessées dans l'attaque, qui a pris fin après plusieurs heures de combat.

«Les insurgés talibans ont lancé une attaque coordonnée contre la base militaire où la majorité des soldats étaient réunis pour la prière, faisant au total plus de 100 morts et blessés parmi les forces armées», a annoncé le ministère afghan de la Défense dans un communiqué.

Il s'agit du premier bilan officiel de source afghane depuis la fin de l'attaque du 21 avril, perpétrée par une dizaine d'assaillants lourdement armés pendant cinq heures au moins.

Un officier à l'intérieur de la base ciblée, celle du 209è Corps d'armée aux abords de Mazar-è-Charif, la capitale du nord, a pour sa part rapporté le 22 avril à l'AFP un bilan de «150 tués et des dizaines de blessés», au terme d'un assaut perpétré par dix assaillants pendant plus de cinq heures. «Je suis à l'intérieur de la base et je pense que 150 soldats ont été tués et des dizaines blessés. Il s'agissait de jeunes recrues venues pour s'entraîner, qui arrivaient des provinces du Badakhshan et de Takhar» dans le nord-est du pays, a raconté cet officier sous couvert d'anonymat.

Si ce bilan était confirmé, il ferait de cette attaque la plus meurtrière conduite en Afghanistan, contre des civils ou des militaires.

Dans la soirée du 21 avril, un porte-parole américain refusant d'être cité avait annoncé «plus de 50 soldats» afghans tués dans cet assaut.

Selon le porte-parole du ministère de la Défense afghan Dawlat Waziri, l'attaque déclenchée en début d'après-midi par «trois hommes au moins portant des uniformes» s'est poursuivie jusqu'en début de soirée. 

Les Taliban ont revendiqué l'opération dans un communiqué : «Nos moudjahidines [combattants] ont lancé une attaque complexe contre le corps d'armée basé à Mazar-è-Sharif, dans la province de Balkh, tuant des dizaines de soldats», a écrit leur porte-parole, Zabihullah Mujahib.

La précédente attaque d'envergure contre un site militaire remonte à début mars, avec un assaut coordonné plusieurs heures durant contre le principal hôpital militaire d'Afghanistan, à Kaboul.

Lire aussi : Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.