Des Yéménites protestent contre les bombardements saoudiens et «les traîtres soutenant la guerre»

Des Yéménites protestent contre les bombardements saoudiens et «les traîtres soutenant la guerre»© Capture d'écran de la video de Ruptly
Des manifestants à Sanaa

Des milliers des Yéménites sont sortis dans les rues de la capitale, Sanaa, pour protester contre les bombardements de la coalition dirigée par Riyad. Ils ont appelé les autorités rebelles houthies à lutter contre de présumés espions saoudiens.

Une manifestation massive contre l’opération militaire de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite qui a commencé le 26 mars 2015 s’est déroulée à Sanaa, la capitale du Yémen. Les manifestants ont appelé les combattants tribaux à s’opposer au gouvernement yéménite soutenu par la coalition.

La foule a également exhorté le gouvernement rebelle houthi, le Conseil suprême politique qui se trouve à Sanaa, à déclarer l'état d’urgence afin de mettre en place des mesures de sécurité. Les pouvoirs exceptionnels qui en découlent permettraient aussi aux Houthis de poursuivre en justice les partisans yéménites de la coalition dirigée par Riyad.

«Nous appelons le Conseil politique et le gouvernement à proclamer l’état d’urgence dès que possible, parce que nous faisons face à une guerre injuste depuis deux ans», a déclaré à l’agence vidéo Ruptly un manifestant Amer al-Salmi.  

Les manifestants ont également scandé des slogans contre ceux qui, selon eux, sont des traîtres yéménites payés par l’Arabie saoudite. Ils ont enfin appelé à créer un front à l'intérieur du pays pour lutter contre «la machine de guerre saoudienne».

«Le peuple du Yémen est tout à fait prêt à faire face à l’agression, quelle que soit sa dimension», estime même Daifallah al-Shami, membre du Conseil politique.

La guerre civile au Yémen a éclaté en 2015 entre deux parties qui se disputent en ce moment le contrôle du pays. Les rebelles houthis contrôlent une partie du pays, notamment la capitale Sanaa, et sont alliés aux forces loyales à l’ancien président Ali Abdallah Saleh. Ils luttent sur le terrain contre les forces loyales au gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi, qui s’est réfugié dans la ville d’Aden après que les rebelles Houthis se sont emparés de la capitale Sanaa, à l’automne 2014. Ce dernier a été appuyé par les Saoudiens dans sa lutte contre les Houthis.

Lire aussi : Des Londoniens battent le pavé contre l'intervention saoudienne au Yémen (IMAGES)

Au cours de deux ans de bombardements incessants saoudiens au Yémen, plus de 10 000 personnes ont été tuées et 40 000 autres blessées, tandis que plus de trois millions de Yéménites ont été déplacés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.