«Je me sens plus en sécurité à Bagdad», Courtney Love agressée à Paris (VIDEO)

Courtney Love © Lucas Jackson Source: Reuters
Courtney Love

La chanteuse américaine et veuve de Kurt Cobain s’est faite agresser par les chauffeurs de taxi en grève contre UberPop à Paris. Elle dénonce un climat d’insécurité et appelle François Hollande à agir.

A son arrivée à Paris, Courtney Love a commandé un Uber. En chemin de l'aéroport vers la capitale, son véhicule a été attaqué par des chauffeurs de taxi enragés, qui protestent actuellement contre le service en ligne UberPop.

Fidèle à sa nature extravagante, Courtney a écrit des messages plutôt salés sur Twitter, notamment à l'attention de François Hollande.

«Hey @kanyewest, on pourrait faire demi-tour pour retourner à l'aéroport et se cacher avec toi. Les grévistes viennent juste d'attaquer notre voiture»

«Ils ont pris notre voiture en embuscade et retiennent notre chauffeur en otage. Ils frappent les voitures avec des barres de fer. C'est ça la France ? Je me sens plus en sécurité à Bagdad»

«François Hollande, où est la p****n de police ??? Est-ce légal que les gens attaquent les visiteurs ? Ramène tes fesses à l'aéroport»

«On a payé des gens sur des motos pour nous sortir de là, on a été pourchassés par une foule de chauffeurs de taxi qui nous jetaient des pierres, on est passés devant deux policiers qui n'ont rien fait»

«Mais comment est-ce possible de laisser ces gens faire ça? La première voiture a été détruite, tous les pneus ont été tailladés»

«On s'en est sorti après avoir été retenu en otage pendant une heure, grâce à ces deux gars. J'ai eu une peur bleu. M. François Hollande, êtes-vous président ou libertin? Je n'arrive pas à croire que cela vient de se passer. J'adore les Français, mais votre gouvernement craint»

En savoir plus : Mobilisation des taxis contre UberPop

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales