Aux Pays-Bas, Geert Wilders montre des caricatures de Mahomet à la télévision nationale

Geert Wilders© Captude d'écran du site http://www.dailystormer.com
Geert Wilders

La télévision néerlandaise a diffusé des caricatures du prophète Mohamed, un mois après leur présentation à un concours au Texas interrompue par une attaque à l’arme à feu. Le politique anti-islamiste Geert Wilders est au centre du scandale.

Pendant le créneau de diffusion alloué au Parti pour la liberté dirigé par Geert Wilders, l’homme politique a décidé de promouvoir la «liberté de parole» en présentant un diaporama de caricatures sur le prophète Mohamed, sur une mélodie au piano. La diffusion des dessins coïncide avec le Ramadan, mois sacré pour les musulmans. 

L’activiste de la droite radicale a assumé «la responsabilité de révéler au monde la nature taboue de l’islam» après avoir visité une exposition aux Etats-Unis en mai.

«La seule façon de montrer aux terroristes qu’ils ne gagneront pas est de faire exactement ce qu’ils ne veulent pas que l’on fasse», explique Wilders. «Je n’ai pas choisi de diffuser ces caricatures par provocation, je le fais parce que nous devons montrer que nous sommes attachés à la liberté d'expression et que nous ne nous soumettrons jamais à la violence. La liberté est notre droit inhérent. La liberté de parole doit toujours prévaloir sur la violence et la terreur», a-t-il estimé.

L’homme politique a également expliqué qu’il avait souhaité diffuser les caricatures controversées après que le parlement néerlandais ait refusé d’accueillir une exposition.

L’apparition des dessins à la télévision a déjà suscité des critiques, alors que Aissa Zanzen, le porte-parole du Conseil des mosquées marocaines aux Pays-Bas a qualifié l’acte de Wilders d'«exercice de publicité». «Wilders essaie de provoquer les musulmans par tous les moyens possibles», a-t-il estimé.

Avant la diffusion, le gouvernement des Pays-Bas a pris des mesures de précaution en envoyant 140 messages diplomatiques à ses ambassades dans le monde entier, en les préparant aux possibles conséquences. Dans ses messages, le gouvernement a souligné que la diffusion des caricatures était une initiative personnelle de Wilders.

Geert Wilders a été un intervenant clé lors de la compétition de caricatures sur le prophète Mohamed au Texas, organisée par le centre Pamela de American Freedom Defense Initiative («Initiative américaine de défense de la liberté»). Quelques instants après qu'il ait quitté la scène, l’événement a été interrompu par une attaque de deux extrémistes qui furent abattus par la police. L’Etat islamique (Daesh) a revendiqué sa responsabilité pour cette attaque.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales