Scoop : pour Channel 4, l'assaillant de Londres est... un homme qui se trouve toujours en prison

Scoop : pour Channel 4, l'assaillant de Londres est... un homme qui se trouve toujours en prison© File photo Source: AFP
Abu Izzadeen est en prison mais a été accusé par Channel 4 d'avoir perpétré l'attaque de Londres

La chaîne de télévision britannique s'est empressée d'annoncer qu'Abu Izadeen était le terroriste de Westminster. Une information immédiatement reprise et diffusée par d'autres médias. Pas de chance : le «suspect» croupit en prison.

La chaîne de télévision britannique Channel 4, a fait un embarrassant faux pas dans la course infernale à l'information. Elle a donné ce qu'elle pensait être l'identité de l'assaillant de Londres, affirmant par la voix du journaliste Simon Israel qu'il s'agissait du «prêcheur de haine» Abu Izzadeen. Né à Hackney à l’Est de Londres, il était connu pour ses prêches et était membre d'un organisation islamiste, bannie par les autorités du Royaume-Uni. La nouvelle a rapidement été reprise par des journaux britanniques tels que le tabloïd Daily Mirror, mais aussi le respecté TheIndependent.

Le scoop de Simon Israel était donc parfait. Seulement voilà : Abu Izzadeen, aussi connu sous le nom de Trevor Brooks, est en prison, comme l'a confirmé son avocat. A moins qu'il ne dispose du don d'ubiquité, il pouvait donc difficilement être l'assaillant de Westminster.

Le journaliste a alors eu la difficile tâche de revenir sur son «scoop», en direct à la télévision. «De nouvelles informations ont émergé, selon lesquelles Abu Izzadeen est en prison», explique un Simon Israel mal à l'aise mais qui manie l'euphémisme à merveille : «Il est possible que nous ne soyons pas aussi sûrs que nous le pensions de l'identité de l'assaillant.»

Moins férue de conditionnel, Channel 4 s'est vue contrainte de publier un communiqué pour s'excuser platement auprès de ses téléspectateurs.

A l'heure actuelle, les seuls renseignements disponibles sur l'identité du terroriste sont ceux divulgués par le premier Ministre Theresa May. Elle n'a donné que peu de détails, indiquant seulement qu'il s'agissait d'un Britannique, né au Royaume-Uni et connu des services de renseignement.

Lire aussi : Le «scoop» de MSNBC sur la feuille d'impôts de Trump fait un flop

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»