La Palestine va décorer l'ex-responsable de l'ONU qui a accusé Israël d’apartheid

La Palestine va décorer l'ex-responsable de l'ONU qui a accusé Israël d’apartheid© Facebook

Mahmoud Abbas a déclaré que la plus haute distinction palestinienne serait décernée à l'ancienne responsable de l’ONU pour sa position courageuse en faveur des Palestiniens. Elle avait accusé Israël de soumettre les Palestiniens à un apartheid.

Le président de l'Etat de Palestine,Mahmoud Abbas, a téléphoné personnellement à l'ex-secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO), Rima Khalaf, pour lui adresser ses félicitations pour «sa défense de l'humanité», et «ses vraies valeurs concernant le droit international».

Mahmoud Abbas a déclaré que les Palestiniens appréciaient les positions humanistes de Rima Khalaf, celle-ci ayant «refusé de couvrir les crimes commis par les autorités israéliennes d'occupation contre le peuple palestinien».

Le 17 mars, Rima Khalaf a démissionné de son poste après que le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, l'a contrainte à retirer un rapport sur les relations entre Israël et la Palestine. Le document en question, publié le 14 mars, explique qu'Israël pratique une politique de «fragmentation stratégique» qui lui permet d’imposer aux Palestiniens «une domination raciale» avec des lois qui diffèrent d’une région à une autre. «Israël est coupable d’imposer un régime d’apartheid au peuple palestinien, ce qui correspond à la commission d’un crime contre l’humanité», peut-on y lire. 

Ce rapport n'a pas été du goût d'Antonio Guterres, qui a insisté pour qu'il soit retiré. Le patron de l’ONU avait déclaré ne pas pouvoir accepter «qu’un secrétaire général adjoint ou tout autre responsable de l’ONU […] autorise une publication au nom de l’ONU sans [qu'il soit] consulté». Pourtant, selon les révélations de France 24 qui cite des sources internes à l’ONU, Antonio Guterres était au courant de l'existence de ce rapport depuis plusieurs mois.

Lire aussi : Fin du suspense : François Hollande ne reconnaîtra pas la Palestine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.